« J’avais l’impression que ma présence relevait d’un certain voyeurisme » – l’expérience d’Anouk Ampe à Bogota

Ça a commencé comme ça. Une détonation et puis plus rien. Un silence de plomb. Une première larme a coulé sur ma joue avant de ne venir s’écraser sur le sol froid. C’est bizarre, il n’y avait aucune raison d’être triste ni même heureuse.  Une deuxième, troisième puis une multitude de larmes ont suivi leur … Lire la suite de « J’avais l’impression que ma présence relevait d’un certain voyeurisme » – l’expérience d’Anouk Ampe à Bogota