La Semaine De l’Environnement de l’APNA : l’IEP se met au vert

Il ne vous a sûrement pas échappé que l’environnement, bien que sujet d’actualité prééminent à notre époque, était particulièrement au cœur des sommaires des médias la semaine dernière. Pour cause, le 22 avril nous célébrions la Journée de la Terre. Il s’agit d’un évènement mondial qui, depuis 51 ans, a pour objectif de sensibiliser les citoyens à la préservation de la planète. Cette médiatisation passe par les journaux télévisés traditionnels et aussi de plus en plus par les réseaux sociaux. S’il peut s’agir, pour des personnes engagées dans la lutte environnementale, de mettre leurs projets particulièrement en avant ce jour-là afin d’atteindre un public plus large, certaines entreprises en profitent pour utiliser des procédés marketing et communication, appelés greenwashing, leur donnant une fausse image écoresponsable.

Le projet de l’APNA : une semaine dédiée à l’environnement

Évidemment, l’APNA, l’association écologiste de Sciences Po Aix, n’est pas passée à côté de cet événement et a même fait encore mieux. Dans la continuité des projets des années précédentes, elle a organisé, du 19 au 25 avril, une Semaine De l’Environnement durant laquelle ont eu lieu plusieurs évènements, parfois en collaboration avec d’autres associations de l’IEP, incluant tous les élèves volontaires. J’avais donc envie de partager avec vous ce beau projet et, pour se faire, je suis allée interroger plusieurs membres de l’APNA : Rita Peignien, la présidente, Emma Bindel qui fait partie du pôle com’, Emma Carlotti et Baptiste Comiti, tous les deux au pôle event’. 

L’objectif de ce projet était de faire un état des lieux de l’état du climat, de la planète, pour ensuite réfléchir ensemble à des solutions à notre échelle pour agir. De plus, l’APNA souhaitait sensibiliser les élèves en leur montrant que l’environnement n’est pas le domaine réservé des partis politiques et des associations mais qu’il nous est accessible dans nos gestes du quotidien. Rita m’a précisé la volonté de l’association de sortir d’une vision unique dans la manière de sauver l’environnement et de se placer sous différents angles, théoriques et pratiques, dans notre réflexion écologique. 

Au programme de la Semaine De l’Environnement

Cette semaine était donc chargée en évènements pour l’APNA. Le programme a commencé par le lancement, lundi 19 avril, d’un concours de photographie en collaboration avec le Club Photo sur le thème « La Nature ». 

Mardi 20 avril, avaient lieu un concours culinaire en partenariat avec le Club Gourmand, qui a fait s’affronter les participants autour des « Délices végétariens/vegan », et une conférence à 18h30 organisée avec la Global Pact Coalition, sur le thème du Pacte mondial pour l’environnement. Trois intervenants étaient présents : Yann Aguila, conseiller d’État, avocat au barreau de Paris et professeur à Sciences Po Paris, Ginevra Le Moli, professeure à l’université de Leiden, et Makane Mbengue, professeur de droit, conseiller et spécialiste en droit international de l’environnement. La conférence s’est poursuivie par un temps de débat qui a été riche en échanges entre les élèves et les invités. 

Mercredi 21 avril, il fallait rester connecté sur le compte Instagram de l’APNA pour pouvoir participer à un quizz écolo proposé en story. 

Jeudi 22 avril, s’est déroulée la soirée des étudiants de l’IEP qui était animée par la projection, à 21 heures, du film « Seaspiracy », avec le Club ciné. Si, à l’origine, le projet était de projeter le film dans des appartements, la Covid a eu raison de cette initiative. Pour autant, les deux associations n’ont pas jeté l’éponge et la projection a pu avoir lieu grâce à la plateforme Netflix Party. 

Ensuite, le vendredi 23 avril, a eu lieu à 12h30 un débat organisé avec Liberté d’Aixpression. Les participants ont confronté leurs idées sur la question : « L’écologie peut-elle gagner les présidentielles 2022 ? ». Pour l’APNA, ce débat a été un franc succès. D’une part, les participants avaient des opinions divergentes qui ont permis de nourrir une large réflexion. D’autre part, de nombreux thèmes ont été abordés : la décroissance, la croissance verte, le nucléaire, les énergies renouvelables, la notion de sacrifice pour les citoyens, jusqu’à se demander si, finalement, l’intégration de l’écologie dans la vie politique relevait d’une forme de démocratie ou de dictature. 

Samedi 24 avril, de 11h à 13h, était organisé un brunch responsable. Le concept était de montrer qu’un circuit plus court et un mode de récupération sont possibles. L’APNA a donc proposé aux étudiants des produits (pain, viennoiseries, pâte à tartiner…) récupérés parmi les invendus des boulangeries aixoises. Les jus, quant à eux, étaient préparés par un artisan local et les participants étaient invités à ramener leurs contenants réutilisables. Là encore, l’APNA s’est félicitée de cet évènement et Emma Bindel m’a fait remarquer la coopération des professionnels aixois qui ont permis la réussite de ce projet. 

Enfin, les résultats des différents concours et les prix associés ont été révélés le dimanche 25 avril. Concernant le concours photo, les gagnants se sont vus offrir deux cartes Éthi’Kdo, des cartes envoyées par mail qui permettent de dépenser dans des enseignes écoresponsables, en ligne ou en magasin. Le prix offert au vainqueur du concours Instagram était, lui, une bouteille d’eau en verre, comme initiative pour remplacer les bouteilles en plastique. Enfin, pour le concours culinaire, ont été offerts un livre d’apéros végétariens et des pâtés vegans. 

Crédits : apna_spx

De nombreuses autres initiatives au cours de la SDE

Au delà de ces évènements, la Semaine de l’Environnement a été notamment marquée par la publication, sur leur chaîne Youtube, d’un nouveau micro-trottoir d’Hertz en Provence dans lequel les Aixois ont été interrogés sur le thème de l’environnement.

Tout au long de la semaine également, les membres de l’APNA n’ont cessé d’alimenter le compte Instagram de l’asso avec des posts présentant aux étudiants les meilleures adresses écoresponsables aixoises, que ce soit dans l’alimentaire ou encore la mode, ou en les sensibilisant au sujet de la pollution numérique

À l’origine, était aussi prévue une collaboration avec le Bureau Des Arts, qui organisait en même temps sa Semaine Des Arts (un article paraîtra dans les prochains jours à ce sujet). La SDA portant cette année sur le thème des éléments, l’APNA souhaitait mettre en place un atelier jardinage pour animer davantage la SDE, mais au vu du contexte actuel, le projet n’a pas pu se concrétiser. 

Toutefois, au-delà de ces complications, l’APNA a tout de même réussi à organiser du mieux possible ses évènements et le succès a été au rendez-vous. 

Crédits : apna_spx sur Instagram et Hertz En Provence

Alors, que vous ayez participé à la SDE et que cet article soit pour vous un condensé de bons souvenirs, ou qu’il ait pu vous faire découvrir ce beau projet et attiser votre curiosité concernant l’association, je vous invite à aller jeter un coup d’œil au travail de l’APNA, qui s’est engagée dans de nombreuses actions depuis le début de l’année (cleanwalks, recycle-livres, pôle 4 pattes, pôle éducation…). Pour les adeptes de Facebook, c’est sous le nom Gaïa Pna que vous la trouverez, et sur Instagram, c’est sur apna_spx que cela se passe !

Sandra Champroux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s