Un mois de road-trip sur la Côte Ouest des États-Unis

La Côte Ouest des États-Unis est un ensemble d’États aux paysages très divers, passant de la ville au désert et aux canyons ou de la montagne aux bords du Pacifique. J’ai pu découvrir une partie de ces magnifiques paysages entre juin et juillet 2018.  Départ de l’aéroport de Marignane pour aller à Paris puis vol direct Charles de Gaulle-aéroport international de San Francisco pour une durée de onze heures : le début d’une inoubliable aventure !

San Francisco : « The City by the Bay »

On dit souvent « le meilleur pour la fin » mais pour le coup, la formule s’est inversée.

San Francisco a été une vraie révélation pour moi. J’avais déjà hâte de visiter cette ville et je n’ai pas été déçue. L’ambiance et le cadre entre la ville et le bord de mer (plutôt d’océan pour le coup) sont très agréables , et nous avons eu la chance d’avoir un temps magnifique et d’échapper au célèbre fog (« brouillard ») qui recouvre souvent San Francisco. En bons touristes, nous avons visité tous les lieux incontournables : la très fleurie et zigzagante Lombard Street, le Pier 39 et ses sea lions (« otaries »), l’île d’Alcatraz qui abrite une ancienne prison connue notamment pour avoir accueilli l’un des plus grands gangsters américains, Al Capone/Scarface, et évidemment le symbole de la ville, le Golden Gate Bridge. En allant à San Francisco fin juin, nous avons également eu la chance d’assister à un évènement incroyable : la Gay Pride. Toute la matinée, les chars colorés ont défilé avec des centaines de personnes sur Main Street pour nous offrir un spectacle fabuleux. C’était vraiment une très belle expérience à vivre. 

San Francisco est à la fois une grande ville et une ville à taille humaine. Nous avons ainsi pu la visiter en majorité à pied (ce qui est selon moi le meilleur moyen de découvrir un espace) mais nous n’avons pas manqué d’essayer le moyen de transport caractéristique de San Francisco : le Cable Car, un ancien tramway en bois. 

Notre séjour à San Francisco touchant à sa fin, nous avons repris la route (car nous avions loué une voiture pour la suite du voyage) vers Los Angeles en suivant la Highway 1 qui longe la côte pacifique. 

Crédits : Sandra Champroux

Los Angeles : « La Cité des Anges »

Aller en Californie signifie souvent passer par la ville légendaire de Los Angeles. On ne peut pas la rater sur Instagram alors évidemment nous avons voulu la voir en vrai. Los Angeles est une très grande ville, très étendue. Nous avons logé à l’extérieur, à environ 45 minutes du centre-ville en métro, dans la ville de Santa Monica car les hôtels sont très chers.

Nous n’avons pas échappé aux classiques de Los Angeles : Hollywood Boulevard et le Walk of Fame (en n’oubliant pas de prendre des photos des étoiles ou des empreintes les plus célèbres ;)), et nous avons même pris un petit train qui faisait le tour d’une partie de la ville pour nous montrer les maisons de « stars », le Hollywood Sign ou encore Beverly Hills (je dois reconnaître que c’était un peu un « attrape-touristes » !). Ce que j’ai préféré : la journée que nous avons passée aux Studios Universal. Nous avons pris le bus qui fait le tour des studios où l’on peut voir les décors de nombreux films et séries célèbres. Mais il y a également beaucoup d’attractions (pas non plus à sensations fortes) et j’ai adoré la partie Harry Potter. Enfin, nous avons également voulu nous balader dans le quartier iconique de Venice Beach. Et là je dois être honnête, il y a un réel expectations vs reality par rapport à Instagram. Il y a la plage, les filles en rollers… mais il y a aussi l’envers du décor, l’extrême pauvreté qui sévit à Los Angeles et les nombreux sans-abri. 

Nous arrivions à la prochain étape du voyage : Las Vegas ! Nous sommes passés de la ville à la traversée du désert, et du désert à une grande ville, comme sortie de nulle part.

Crédits : Sandra Champroux

Las Vegas : « Sin City » (« La ville du péché »)

Nous étions un peu sceptique à l’idée d’aller à Las Vegas, ne jouant pas au casino, d’autant plus que je n’avais pas encore 16 ans à l’époque (la majorité aux États-Unis étant fixée à 21 ans) et qu’il est interdit de rester statique dans un casino lorsque l’on est mineur (mais il est tout à fait possible d’entrer et de marcher dedans, ce que j’ai fait). Et bien nous avons été agréablement surpris.

La ville est très sympa à visiter. Nous longions en fait le Strip (boulevard central) en passant d’un hôtel-casino à un autre et chacun est décoré sur un thème particulier. Les deux plus célèbres : le Caesars Palace (où se produit souvent Céline Dion mais pas cette fois !), ambiance Rome antique, et le Bellagio, ambiance italienne également, avec ses célèbres spectacles de jets d’eau. Mais il y a également le Venetian, sur le thème de Venise (avec des bassins d’eau et des gondoles à l’intérieur oui oui !), le Paris Las Vegas qui est une réplique de Paris au début du XXème siècle avec une reproduction de la Tour Eiffel et de l’Arc de Triomphe à l’extérieur (les Américains ne font pas les choses à moitié), le New York-New York avec un circuit de montagnes russes qui en fait le tour ou encore le Luxor, en forme de pyramide égyptienne avec un sphinx devant ! Nous avons également visité, de nuit cette fois, la partie ancienne de Las Vegas, Downtown Las Vegas et Fremont Street, qui représentent vraiment le style original de Las Vegas et encore une fois toute l’excentricité de cette ville. C’est cette ambiance qui fait qu’aller à Las Vegas est incontournable lorsque l’on voyage sur la Côte Ouest.

Seule ombre au tableau, la chaleur insupportable à Las Vegas en été, qui frôle les 50 degrés Celsius, et qui fatigue beaucoup, et également le choc de température quand on entre ensuite dans les casinos qui sont surclimatisés. 

Crédits : Sandra Champroux

De l’autre côté de la Côte Ouest

Après toute cette partie très urbaine du voyage, nous avons commencé la partie nature, explorations et randonnées du séjour. Car c’est ça qui rend un voyage sur la Côte Ouest aussi riche, la diversité des paysages. Il y a des dizaines de canyons et parcs nationaux dans cette région des États-Unis alors il a fallu sélectionner mais nous avons quand même pu en faire pas mal. Nous sommes passés de la verdure de Zion Park, aux couleurs ocres de Bryce Canyon, à la réserve indienne Navajo en Arizona, aux jeux de lumière dans Antelope Canyon, Horseshoe Bend, à la chaleur écrasante de la Death Valley, pour terminer par les mythiques Monument Valley et Grand Canyon. Nous avons également eu la chance, à la fin du voyage, de passer une journée dans le magnifique parc national de Yosemite, seulement quelques jours avant sa fermeture car il a été touché par un incendie. 

Crédits : Sandra Champroux

De merveilleux souvenirs…

Mais toutes les bonnes choses ont une fin. C’est avec un pincement au cœur que nous avons repris l’avion pour rentrer en France car nous avons vraiment vécu une expérience incroyable. J’ai la chance de voyager depuis toujours mais ce voyage en particulier restera gravé dans ma mémoire tant il a été riche en découvertes et en moments inoubliables. Visiter la Côte Ouest des États-Unis est un rêve que j’ai réalisé. C’était la première fois que j’y allais mais, je l’espère, pas la dernière ! 

Sandra Champroux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s