Des articles complètement absurdes : retour sur le dernier numéro du Nouvel’Aix

Alors qu’ils devraient vivre les meilleures années de leur vie, riches en sorties, en rencontres et en découvertes mémorables, les étudiants de l’IEP passent le plus clair de leur temps entre zoom et leur canapé. Absurde, vous ne trouvez pas ? C’est d’ailleurs le thème choisi par le Nouvel’Aix, journal culturel de Sciences Po, pour sa dernière édition parue en novembre. Vous pouvez d’ailleurs retrouver le numéro complet en allant sur leur site Internet, lenouvelaixspx.fr, ou bien tout simplement en cliquant ici. Melissa a voulu en savoir un peu plus sur cette édition confinée.

Plongée dans l’absurde en 32 pages

Lorsqu’il a fallu choisir un thème pour le premier numéro de l’année, les membres du bureau du Nouvel’Aix n’ont pas hésité. Comme nous l’a confié Margaux, secrétaire du journal et rédactrice dans ce numéro, « L’absurde s’est imposé parce que c’est un sujet qui peut être abordé dans l’ensemble de nos domaines de réflexion ». En effet, en tant que journal culturel et sociétal, le Nouvel’Aix est un véritable « touche-à-tout » : arts plastiques, cinéma, littérature ou philosophie sont autant de thèmes que vous pourrez trouver au sein des 32 pages que comporte cette édition pour le moins absurde.

Couverture du Nouvel’Aix

En effet, les rédacteurs et rédactrices ont tout fait pour aborder le thème dans son ensemble, en s’intéressant à de nombreux sujets. « On a essayé de l’aborder de la façon la plus exhaustive, en commençant par définir l’adjectif pour ensuite parler de plein de choses différentes, et on ressent vraiment cette diversité dans le numéro », commente Margaux.

Des articles variés avec lesquels chacun trouvera son compte

Chaque article tente, par une approche culturelle ou sociétale, de mettre en lumière ce courant absurde souvent incompris et méconnu. Pourtant, comme nous l’explique Elsa, vice-présidente du Nouvel’Aix, il a été une source d’inspiration immense pour les domaines artistiques et culturels, ce qu’elle explique par le fait que « l’absurde fait partie de l’Homme ».

« Ce qui fait justement l’intérêt du numéro, c’est l’éclectisme des thèmes abordés à propos de l’absurde. L’occasion de se rendre compte que l’absurde est partout et constitue un véritable sujet d’art ! »

Si tous les articles méritent d’être lus, Elsa nous a présenté ses deux articles préférés. Le premier concerne le cinéma, un domaine très fertile pour les artistes du courant absurde, tandis que le second l’aborde du point de vue de la psychologie.

« L’article de Tom Davoine, sur American Psycho tire particulièrement son épingle du jeu, selon moi.  Il tente d’y décrypter la psychologie d’un psychopathe tout en replaçant la conception du film dans son contexte, en y introduisant un parallèle avec l’œuvre littéraire de Bret Easton Ellis. Mais toutefois, attention au spoil ! L’article d’Alice Joly est aussi à mettre en avant. Notre rédactrice s’attache à développer les conséquences du covid-19 sur nos psychologies : un sujet à la résonance particulière au vu des évènements actuels qui recèlent leur part d’absurde.« 

Un partenariat sur le long terme avec le BDA

Ce numéro s’inscrit dans la continuité d’un partenariat débuté récemment avec le Bureau des Arts. Comme nous l’a expliqué Prune, présidente du Nouvel’Aix, ce partenariat est apparu comme quelque chose de logique, dans la mesure où les domaines d’activité du journal et du BDA se recoupent en partie : l’art représente une large partie du domaine culturel.

Afin de transmettre cet intérêt commun pour l’art, le Nouvel’Aix a décidé de publier, une semaine sur deux, un article que leur transmet le BDA. Tout le monde peut participer : le sujet est libre. Il vous suffit d’écrire et d’envoyer votre article au BDA, qui le transmettra ensuite au Nouvel’Aix ! Vous pouvez d’ailleurs retrouver le premier fruit de ce partenariat sur le site du journal, « Van Gogh, l’être changeant ».

Crédits : BDA

Continuer à se cultiver malgré la fermeture des lieux culturels, c’est facile

En plus de la lecture assidue du Nouvel’Aix, Prune nous a fait part de ses recommandations pour continuer à se cultiver à distance, malgré le covid-19. Elle nous rappelle pour commencer que les sites de nombreux musées proposent des visites virtuelles, ou des analyses approfondies d’œuvres d’arts. Google Arts et Culture propose également ces services : vous pourrez y retrouver, par exemple, des explications sur le tableau La jeune fille à la perle de Johannes Vermeer, réalisé à la fin du XVIIème siècle.

Le Mucem à Marseille se visite virtuellement sur Google Arts et Culture. Crédits : mucem.org

Arte est aussi un incontournable pour continuer à se cultiver. « Il y a de nombreux reportages plus ou moins longs sur des sujets variés, comme le cinéma, l’art… Vous pourrez même y trouver des rediffusions de concert, comme celui de Liam Gallagher de 2018 », explique Prune. Enfin, pour les amoureux du cinéma, la présidente du Nouvel’Aix a une dernière recommandation à nous faire : la série Blow Up, disponible sur Arte. Chaque épisode, d’une vingtaine de minute, aborde de manière ludique un thème en lien avec le septième art, ou présente un film, un réalisateur… Bref, vous n’avez plus d’excuses pour ne plus vous cultiver !

Alors que le numéro de novembre vient à peine de sortir, les membres du bureau du Nouvel’Aix pensent déjà au prochain, qui paraîtra au semestre prochain. Elsa nous a même laissé un petit indice sur le thème…

« Entre les partiels et la reprise des cours en présentiel, nous ferons patienter nos plus fidèles lecteurs par l’impression papier de ce numéro sur l’absurde ! Le prochain thème au second semestre sera en partenariat avec l’ensemble des associations du BDM… et il risque d’intriguer ! »

De quoi nous donner envie d’en savoir plus… Si rejoindre le Nouvel’Aix vous intéresse, n’hésitez pas à contacter les membres du bureau, que vous pouvez aussi retrouver sur Instagram sur le compte @lenouvelaix. Bonne lecture !

Jade Mascaret

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s