On a testé pour vous : la sophrologie

Chaque début d’année rime avec de nouveaux défis et objectifs, mais aussi avec l’adaptation : à une nouvelle école, une nouvelle ville et simplement une nouvelle vie. L’année dernière, à mon arrivée en 1A, j’ai donc décidé de tester la sophrologie pour m’aider dans cette période de changements : c’est une expérience que je recommande à 100%.

QUID de la sophrologie

Depuis quelques années déjà l’IEP propose des cours de sophrologie gratuits à destination des étudiants. Pendant une heure avec Dorothée Pinoncely, la sophrologue, vous pouvez vous relaxer au son de sa voix et des exercices qu’elle propose, afin de marquer un temps de pause et de recentrage sur vous-même.

Dorothée définit la sophrologie comme une pratique corporelle de relaxation dynamique, de respiration et de visualisation. Cette pratique apporte beaucoup de bienfaits : elle permet de mieux vivre les périodes intenses et de retrouver une certaine sérénité face à la pression. Pour les étudiants, c’est une parenthèse au sein de semaines bien chargées et souvent angoissantes, un moment de recul sur les événements pour les aborder d’une autre manière.

La sophrologie: de réels bienfaits

Ce n’est pas anodin si Sciences Po propose des séances de sophrologie. Elles ont pour objectifs une meilleure gestion du mental, du stress et des émotions. La pratique de la respiration dynamique améliore aussi les capacités de concentration, et les exercices de visualisation apportent une réelle confiance en soi.

Pour en revenir à mon expérience, la sophrologie m’a enseigné les outils nécessaires pour survivre aux périodes de stress (vous savez, ces fameuses semaines où il y a deux dissertations à rendre, trois exposés à faire et que bien-sûr vous les aviez oubliés…). En 5 minutes top chrono, et grâce aux différentes respirations apprises, je peux me recentrer et travailler de manière efficace au lieu de me disperser en espérant pouvoir tout faire en même temps.

Un profil type ?

Comme le dit Dorothée, il n’y a pas »un profil type » à la pratique de la sophrologie : 1A, 2A, 4A ou élèves en prépa, tout le monde y trouve son compte.

La sophrologue s’adapte à chacun. En petits groupes, elle cible les besoins des étudiants. La quatrième année par exemple, est une année de grand stress et challenges et la sophrologie peut s’avérer très utile pour apprendre à gérer ce stress, notamment pour le Grand O. Mais plus généralement, la gestion du stress est importante pour les étudiants pour ne pas perdre ces moyens en contrôle, en exposé ou pendant les partiels.

Cette initiation à la sophrologie est constituée de 8 séances de 1 heure par semaine en petits groupes de 8 à 12 personnes. Pour y participer, il suffit de se rendre à Saporta le mercredi et à l’EPS le vendredi de 12h à 14h. Si aujourd’hui il ne reste que très peu de places disponibles, à la mi-novembre de nouveaux groupes seront constitués, alors n’hésite pas à contacter Dorothée Pinoncely sur son adresse mail : do.pinoncely@gmail.com pour réserver ta place !

Aurélie Bilger

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s