Le guide du déconfiné en Provence : comment s’occuper sans restaurants ni bars?

A Marseille, l’appel de la mer se fait sentir, et immisce en nous une volonté insatiable de retrouver notre littoral et notre bon terroir provençal. C’est pourquoi nous, Lili et Alexia, vos Marseillaises préférées du bus 50, allons vous concocter une -to do list- de toutes les merveilleuses activités à faire dans le coin d’Aix-Marseille au déconfinement (avec la complicité de tous les sudistes de l’IEP). 

Vous l’aurez donc compris, on exclut ce qui est bars, restos, musées: on garde ça pour plus tard; de toute façon, c’est bien mieux la nature (profitons-en, tant qu’elle est encore là…).

Partons de ce qu’on connaît le mieux, Marseille. 

Marseille

N’en déplaise à certains de ses détracteurs, cette capitale antique si chère à notre cœur regorge de beautés. Malgré la situation actuelle, Marseille compte beaucoup d’activités et lieux encore accessibles en cette période: 

Le long de la Corniche Kennedy, on trouve de nombreux coins à visiter, notamment le Vallon des Auffes: petit port très célèbre, aussi bien pour sa beauté en elle-même que pour ses incroyables couchers de soleil. A la fin de la Corniche, le Vieux Port vous permet de rejoindre le quartier du Panier, le village au cœur de Marseille. En marchant encore un peu (ou en prenant le bus….) vous pourrez vous balader jusqu’au Mucem, et longer le bord de mer, ou prendre la route direction le Cours Julien. En été, ces quartiers sont très agréables pour se balader. 

Au quartier de la Grotte Rolland, au sein du 8ème arrondissement de Marseille, débute une balade en forêt menant au sommet de Marseille. Celui-ci offre une magnifique vue à 360° sur tout Marseille et ses deux baies, Nord comme Sud. Profitez-en: elle est accessible en bus, vélo, voiture…De plus, le sommet de Marseille vous permet de rejoindre d’autres sommets environnants, comme Béouveyre ou encore la Calanque de Callelongue. 

Vous le savez, Marseille ne serait rien sans ses calanques: 

La balade pour aller aux calanques de Sugiton est une des plus belles qui soit !   Au départ de Luminy, une marche d’une heure un peu physique vous attend, mais avec à la clé de magnifiques criques à la mer azurée; en bonus, les baigneurs profitent des pierres qui encadrent les différents sites pour faire des sauts de plusieurs mètres, pour les plus aventuriers d’entre vous ! 

Après le village des Goudes, un incroyable cap vous attend, où vous pourrez humer pleinement le vent marin et voir la mer se déchaîner sur les rochers. Vous pouvez y aller en navette maritime, à partir du Vieux-Port ou de la pointe-rouge. Dans les alentours, on trouve de nombreux petits ports et autres coins de mer ! En prenant le bus 19 du Prado jusqu’au terminus, vous pouvez vous balader et vous baigner dans le quartier de la Madrague-Montredon. 

On vous rappelle juste que les calanques de Marseille sont regroupés en un même parc National, alors respectez la nature qui vous entoure et vérifiez bien qu’elles soient ouvertes ! 

Neurchi de Marseille

Marseille et ses environs

Le littoral

Puisque nous sommes ambitieuses, on vous fait sortir un petit peu de la ville pour découvrir d’autres horizons méditerranéens. 

Découvrez la Côte Bleue ! Le Sentier des Douaniers, de Niolon à la calanque du Méjean, vous offrira une magnifique randonnée en corniche, le long de la mer. Une vue sur l’immensité de la Méditerranée et un calme absolu (en semaine). Facilement accessible par l’atypique train de la Côte Bleue (départ gare Saint-Charles Marseille), ou en voiture.    

De l’autre côté de la boussole, foncez à Cassis avec le bus M8 au départ de Castellane à Marseille. Son joli petit port, son centre-ville pittoresque et ses allées provençales sont à découvrir. A l’extrémité de la ville, marchez jusqu’à Port-Pin, une petite calanque absolument magnifique. Et si vous êtes un professionnel des couchers de soleil, la route des Crêtes surplombant le Cap Canaille risque de vous séduire. Sa vue imprenable sur Cassis, la roche solaire du Cap, et les innombrables points de vues sont à couper le souffle. A faire en voiture, au soleil couchant.

L’intérieur des terres de notre sainte Provence

Marseille, c’est aussi la Provence, et son air qui sent bon “le thym, la lavande”… Alors pour partir à 500 copains à travers la garrigue, vos iepiens du coing vous proposent de visiter plusieurs endroits phares de notre chère région: 

Si vous n’êtes jamais allés à la Sainte Victoire, c’est l’occasion de découvrir cette merveille de la nature ! Du barrage de Bimont (lui-même assez impressionnant) accessible en bus, plusieurs randonnées débutent et se dirigent jusqu’au sommet en 2h de marche. Là-haut, un prieuré vous permet même d’y passer la nuit (Pensez à amener votre tapis et beaucoup d’eau, sinon c’est une douce nuit par terre totalement déshydraté qui vous attend…). 

Droits réservés

Avec une voiture, vous pouvez aussi visiter les différents villages aux alentours d’Aix: Peynier, Mimet, Ventabren, Puyloubierautant de communes typiquement provençales pour vous en faire découvrir tout le charme. 

Cézanne vous en aurez vanté la beauté dorée: Ces carrières aux roches d’ocre rougeâtre et jaune à quelques kilomètres d’Aix lui ont souvent servi de modèle pour ces peintures, et sont maintenant ouvertes au public. Au 18ème siècle, ces roches ont notamment été utilisées dans la construction de nombreux bâtiments et monuments dans Aix!

A un kilomètre du centre-ville de Gémenos, se cache un magnifique et immense domaine, le parc de Saint-Pons. 

Si la nature vous a manqué, ses balades boisées sauront vous ressourcer ! Là-bas, cascades et montagnes s’enlacent et offrent des paysages époustouflants. L’Abbaye cistercienne de Saint-Pons annonce le départ d’une petite randonnée vers la Sainte-Baume, pour les plus sportifs d’entre vous. Pour les autres, vous pourrez juste flâner dans les prairies ombragées des alentours (Si vous n’avez pas de voiture, il faudra mériter votre parc : de Marseille, le trajet en transport en commun est faisable, mais demande environ 2h et plusieurs changements de transports). 

Dans les environs, vous trouverez aussi le sommet du Garlaban, qui surplombe la ville et la plaine d’Aubagne. Ce fut notamment le terrain de jeu de Marcel Pagnol durant son enfance : “Je suis né dans la ville d’Aubagne, sous le Garlaban couronné de chèvres, au temps des derniers chevriers…”À nouveau, de belles randonnées vous attendent ! Si vous avez du matériel d’escalade, il vous est possible de trouver de nombreux spots.  

Merci à Noémie (Luynes), Tanguy (Garlaban), Valentine (Ventabren), et Manon pour leurs conseils régionaux !

Lili et Alexia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s