Front Populaire à l’Assemblée Nationale

Vous n’y croyez pas? C’est pourtant ce qui s’est passé samedi dernier dans la salle 206 de l’IEP, dans le cadre de la séance de simulation parlementaire organisée par l’association du Parlement des Étudiants. Durant trois heures, quatre groupes parlementaires ( LFI, Les Républicains, PS et LREM) formés par 23 étudiants de Sciences Po mais aussi des facs aixoises ont ainsi pu débattre un projet de loi réalisé par le Groupe de La République en Marche, et au préalablement amendé par les groupes, dans des conditions proches de celles d’un débat à l’Assemblée Nationale. Sauf que, petite hérésie, la majorité était à gauche! Alors que vous vous remettez doucement du traditionnel Front du jeudi soir (Qui n’était ni de gauche ni de droite mais de l’extrême quand même ), nous vous proposons de revenir sur cette expérience unique et enrichissante.

Après un temps d’échange avec le député Jean Marc Zulesi , membre de la majorité, venu inaugurer cette première simulation, l’examen du projet de loi a pu commencer.

Sujet clivant ces derniers temps, la laïcité dans l’éducation était au cœur des débats autour de la loi proposée par les députés de La République en Marche pour cette simulation. Ce choix, sans aucun doute courageux vu les passions que la seule évocation de la laïcité provoque, a tenu en halène l’assemblée réunie dans la salle 206 de l’IEP. Constituée de 5 articles, presque tous amandés par les formations politiques de l’opposition, le projet de loi divisa et rassembla les étudiants, tant sur le fond que sur la forme.

Droits réservés
Droits réservés

Parmi les alliances les plus fréquentes, il faut citer celle entre la France Insoumise et le Parti Socialiste, qui à eux deux avaient la majorité absolue. Des alliances ont aussi été faites avec le groupe LREM (du jamais vu). Seuls les Républicains, solides dans leurs convictions mais peu nombreux sont restés hors de cette logique d’alliance. Ils ont néanmoins grandement participé au débat. Vous l’aurez donc compris, l’esprit de cette simulation était avant tout tournée sur l’élaboration de la loi, et pas sur les logiques partisanes ( est-ce bien un simulation de séance de l’Assemblée Nationale? ).

Droits réservés
Droits réservés

Cette première expérience de débat parlementaire devrait, on l’espère, être suivie de beaucoup d’autres. Le Parlement des Étudiants vous attend, parlementaires de demain, pour défendre vos idées et vos valeurs au cours des prochaines séances!

Romain Ivorra

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s