Cours ouverts de Hip-Hop : viens tester ton flow

En ce premier semestre de l’année, l’AS Hip-Hop de Sciences Po Aix a proposé un tout nouveau concept inclusif : les cours ouverts de danse. Ainsi, le 13 novembre, les Sciencespistes ont eu l’occasion de « puller leur bumper » avec Coline et Emma, les manitous Hip-Hop, pour une première initiation enflammée de Dance Hall entre midi et deux. Ensuite, le 11 décembre, les étudiants ont pu se déhancher sur un son choisi par leurs soins : J’m’en tape de Oboy. Pourquoi avoir imaginé ces cours ouverts ? Comment Coline et Emma les ont organisés ? Ce concept a-t-il inspiré les autres AS Danse ? Allume ta radio sur Le Mouv’ et découvre les réponses à ces questions.

« On voulait se démarquer »

Revenons d’abord sur les origines de ce nouveau concept de cours ouverts avec les manitous Hip-Hop, Emma et Coline. En fait, comme toutes les AS de l’école, Henry Hipop a besoin de récolter des fonds afin de pouvoir financer ses costumes. L’idée de proposer des cours ouverts contre une participation de 2€ par personne (ou plus, pour les plus généreux), est arrivée naturellement : « on voyait que tout le monde faisait des goûters, on voulait être originales », explique Emma. De plus, c’est l’occasion pour l’AS Hip-Hop de permettre à des personnes de s’amuser simplement : « On a juste besoin de son corps, tout le monde peut venir participer ! », précise Coline. Ces cours ouverts permettent de démocratiser les AS danse qui peuvent parfois paraître un peu fermées, faire découvrir l’ambiance, et, pourquoi pas, partager des pas de danse pour « refaire des chorées en soirée ».

« En soirée, des gens nous demandaient souvent de leur apprendre quelques pas de hip hop »

En effet, ces cours ouverts répondent à une demande qui avait été plusieurs fois exprimée auprès de Coline et Emma : « en soirée, des gens nous demandent souvent si on peut leur apprendre quelques pas de Hip-Hop ! », se souvient Emma. En voyant cet intérêt porté à leur danse, proposer des petits cours est apparu comme une évidence. En Hip-Hop, c’est aussi très courant d’avoir cette pratique d’ouverture : « beaucoup de danseurs de Hip-Hop font des tours de France de workshop pour donner des cours ouverts à tout le monde », explique Coline.

un cours ouvert très pédagogique

Coline et Emma ont à cœur de faire découvrir le Hip-Hop dans toute sa diversité : le premier cours était un cours de « dance hall », d’inspiration jamaïcaine, le second plus de « commercial Hip-Hop »… Cette danse, en effet, est un mélange de plusieurs inspirations, les manitous ont donc pu jouer sur cela afin de varier leurs chorégraphies et toucher des publics différents. Les chorégraphies sont aussi faites pour l’AS Hip Hop elle-même, le niveau est donc assez élevé. Néanmoins, les manitous rassurent toujours les participants qui peuvent demander des précisions sur des mouvements, en remplacer certains difficiles par d’autres… « l’objectif, c’est de s’éclater, et que tout le monde puisse danser », assurent les manitous.

« Ça motive tellement pour faire plein d’autres choses ! »

« On ne peut que être contentes des réactions qu’il y a eu après nos cours, et même pendant le cours. », déclarent Coline et Emma. Elles ont remarqué qu’il y avait une bonne ambiance à chaque atelier. De plus, il y avait encore plus de monde au deuxième qu’au premier : plus de 40 personnes, en comptant les membres de l’AS ! Ainsi, elles sont ravies de voir que leur concept a été apprécié, et de voir que de nouvelles têtes osent aussi pointer le bout de leur nez. « On ne fait ça que pour que les gens s’amusent, ça motive tellement pour faire plein d’autres choses ! », s’exclament Emma et Coline. Cela motive aussi les membres de l’AS eux-mêmes, qui participent activement à l’apprentissage des chorées auprès des participants lors des ateliers.

Le premier cours ouvert de Hip Hop : une bonne ambiance et un franc succès

« J’ai adoré pouvoir goûter à cette danse là », témoigne Alexia, participante au premier cours ouvert. « Elles avaient une super pédagogie, la musique bougeait bien, et on avait assez de temps pour bien intégrer la chorée… Ça m’a beaucoup plu », précise-t-elle. Julien, participant au deuxième cours ouvert, rejoint le ressenti d’Alexia : « Il n’y avait pas de compétition, une bonne ambiance, et ça donne de l’énergie, j’ai adoré ! ».

Cela te donne envie ? Emma et Coline vont poursuivre sur cette belle lancée : « On veut faire au moins 2 ou 3 autres cours ouverts, avec des styles encore différents ». Elles en proposeront notamment un en talons ! Et pour ceux plus qu’intéressés par l’AS danse, des sélections de deuxième semestre vont avoir lieu…

Alors, qu’en ont pensé les autres AS danse ?

Toutes les AS danse sont unanimes : ce concept est une très bonne idée. « Cela permet à des personnes qui n’ont pas pu passer les sélections en début d’année par appréhension ou par simple manque de temps de découvrir le Hip-Hop et de kiffer pendant deux heures« , note Valentine, manitou PomPom. Cela peut même permettre à des personnes de se découvrir une passion, « découvrir qu’ils aiment ça et s’engager par la suite ! », complète Carmine, manitou danse Rock. De plus, ces cours sont finalement bénéfiques pour tout le monde : « ça permet aussi aux membres de l’équipe d’apprendre un peu de pédagogie, puisqu’ils devront apprendre des mouvements à des personnes qui découvrent parfois totalement cette danse », ajoute Margot, manitou danse orientale. Enfin, c’est un très bon concept puisque la danse est un outil universel d’enrichissement qui peut donc faire plaisir à tout le monde : « c’est avant tout un moyen d’expression au travers du corps et ça peut apporter beaucoup à chacun d’entre nous ! », conclut Clara, manitou Danse Contemporaine.

Néanmoins, il apparaît que ce concept n’est pas évident à mettre en place pour toutes les AS danse.

En Danse Orientale, les manitous ont été inspirées par ce concept et comptent peut-être proposer des cours ouverts au deuxième semestre. Néanmoins, l’organisation sera complexe car c’est une danse nouvelle pour toutes les membres de l’AS, qui débutent : « elles auraient un peu de mal à pouvoir aider les participants lors des ateliers, cela reposerait plus sur Margaux et moi et donc il faudra limiter le nombre de places« , précise Emma, manitou Danse O.

Pour l’AS Danse Contemporaine comme pour l’AS PomPom, l’objectif CRIT rend difficile la mise en place de cours ouverts : « Je trouve le concept très sympa, mais on prépare un show pour le CRIT, et par soucis de temps, on ne peut pas inventer et travailler d’autres chorées à côté pour pouvoir organiser des cours ouverts », explique Valentine, manitou PomPom. Côté AS Danse Contemporaine, les manitous sont aussi inspirées par le concept, mais la dead-line CRIT est évidemment prioritaire dans les esprits : « le projet me paraît sympa, peut être pour la rentrée pourquoi pas », propose Emma, manitou Danse Contemporaine, mais Clara, deuxième manitou, précise que « c’est un peu compliqué à mettre en place car on a un planning d’entraînement à respecter, pour présenter une chorée finie et travaillée en mars ! ».

Pour l’AS Rock, l’organisation de cours ouverts parait complexe pour des raisons techniques : en plus du fait que le rock se danse en couple, elle implique, avant de pouvoir s’amuser, de bien maîtriser le pas de base et quelques passes : « si on faisait un cours ouvert ce serait barbant car on se pencherait d’abord surtout sur la technique », explique Carmine, manitou Rock.

Ainsi, le concept de cours ouverts de danse n’est pas forcément possible pour tous les styles de danse. Néanmoins, les cours ouverts de Hip-Hop vont continuer, et ont indéniablement beaucoup inspirés… A vos inscriptions !

Eléonore Servantie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s