SDE : décorations splendides, bénévoles absents

Du 21 au 25 octobre, a lieu la « Semaine Des Emotions » (SDE) à Sciences Po Aix. Organisée par le Bureau Des Arts (BDA), elle a cette année pour thème « les 5 sens« .

Ainsi, aujourd’hui, tu as pu admirer des décorations sur ce thème : la bouche rock des Rolling Stones, exubérante au premier étage de SAP, un oeil à la Big Brother, intimidant au deuxième, un papier bulle, très tentant à côté de la salle de presse…

Tu as peut être été admiratif de l’ampleur des décorations. Qui a imaginé tout cela ? Qui a réalisé puis mis en place celles-ci ? Le nombre de personnes investies, cette année, s’avère plus bas que les années précédentes. Mélissa est là pour répondre à tes interrogations et éclaircir ce phénomène : nous avons interrogé Alexandra Dechappe, Présidente du BDA, pour assouvir ta curiosité.

Retour tout d’abord sur l’origine de cette semaine.

Pourquoi cette « Semaine Des Emotions »?

Auparavant, la « Semaine Des Emotions » s’appelait la « Semaine De l’Etrange« . Cependant, « L' »Etrange » ne nous évoquait rien en particulier, nous voulions un thème plus ouvert, artistique », explique Alexandra. Ainsi, tout en conservant le sigle « SDE », afin de maintenir une certaine continuité avec les années passées, le BDA a décidé de transformer l' »Etrange » en « Emotions », thème permettant davantage d’intégration.

L’affiche de la SDE

« Il n’y a pas de vacances cette année : l’objectif de la SDE est de créer une véritable bulle d’air dans le semestre », affirme Alexandra.

Cette semaine, en effet, est l’occasion pour les étudiants de Sciences Po de changer d’atmosphère, faute d’avoir une semaine de repos. Des nombreux ateliers sont proposés pour stimuler tes 5 sens, animés par des clubs du BDA ainsi que par d’autres.

Les nombreux ateliers proposés pour la SDE

De plus, cette semaine permet de sensibiliser les sciencespistes à l’art, même si cet objectif s’étend sur toute l’année avec les partenariats (notamment les places à tarifs très réduits que le BDA a réservé pour de nombreux spectacles !).

Les artistes derrière les décorations

Qui a imaginé les décorations ? Tout d’abord, les 6 membres du BDA : Alexandra, Zoé, Tanguy, Quitterie, Nina et Mahaut, se sont chargés de chercher des idées sur ce thème, d’élaborer un projet global. Ensuite, ils ont également encouragé des bénévoles à proposer des idées de décoration.

« Dans le bureau, nous avions des idées plutôt homogènes. Les bénévoles nous proposaient des idées fraîches ! » se souvient avec enthousiasme Alexandra.

Comment ont été financées les décorations ? Tout d’abord, le BDA de l’année passée avait laissé un budget de début d’année, puisque la FSDIE (Fonds de solidarité et de développement des initiatives étudiantes) n’est reçue que bien plus tard dans l’année. Or, le matériel restant ne comprenait presque qu’un unique pinceau : il était nécessaire de racheter du papier, de la gouache, des pinceaux, de la peinture… Pour cela, le BDA s’est évertué a nouer des partenariats afin de concocter des cartes adhérents véritablement avantageuses à vendre. Le BDA compte également sur cette SDE pour être rentable, il attend un maximum d’étudiants à sa soirée de jeudi.

L’absence de bénévoles à 100% engagés

Qui a fait ces décorations ? Dès la mi-septembre, le BDA a proposé un apéro déco, afin de débuter le processus de réalisation des décorations. 18 bénévoles étaient alors présents, or ceux-ci étaient surtout des 4A et des 5A… Avec l’accroissement de la charge de travail, ceux-ci ont disparu.

« 3 semaines avant la SDE, nous n’avions plus aucun bénévole. Nous étions 2 ou 3 du bureau dans le local pour faire les décorations », se rappelle Alexandra.

Quelle était la situation l’année dernière ?

L’année dernière, en tout, les bénévoles (dont Alexandra, Zoe, Nina, alors en 1A) avaient doublé le bureau : 12 personnes s’attelaient à la tâche pour la SDE : il existait un noyau dur de bénévoles sur lequel le bureau pouvait compter.

Vendredi, de 17h à 20h, ils n’étaient que 5 pour mettre en place toutes les décorations dans Sciences Po : 4 membres du bureau et Simon, venu en renfort.

L’équipe de cette année pour la mise en place des décorations, Vendredi 18 octobre

« Je pense que, cette année, la promo de 1A a moins d’intérêt pour le BDA que l’année passée », analyse Alexandra.

Le BDA : l’occasion pour toi de te détendre, sans enjeux

Cependant, le BDA compte sur cette semaine riche en émotions et évènements pour attirer l’intérêt des 1A, et de nouveaux bénévoles. Les 1A ont au début sûrement peur de l’engagement, d’avoir trop de travail.

Alexandra rassure : « le BDA, c’est fait pour être un espace parallèle à la vie scolaire, une bulle d’air pour s’accomplir. Chez nous, il n’y a pas d’erreurs, que des tentatives. Il n’y a pas non plus d’enjeux, l’objectif c’est de se détendre et de toucher à tout ».

Jeudi, tu as peut être vu le post du BDA, recherchant activement des bénévoles, pour les aider lors de la nocturne de mardi soir, et surtout pour la soirée de jeudi soir. Les bénévoles ont une réduction de 3€ sur le prix de leur place.

Peut-être que tu n’oses pas rejoindre le BDA, ou que tu hésites à t’investir davantage. Sache qu’il t’ouvre grand les bras, et que, en t’investissant cette semaine pour la SDE, tu pourrais, qui sait, te découvrir un hobby, voir même une passion…

Eléonore Servantie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s