Woofing en Irlande : un dépaysement total

Mélissa a échangé avec Noémie Paris, partie faire du Woofing en Irlande cet été. Pendant 12 jours, elle a travaillé dans une ferme avec son petit-ami : un séjour dont elle nous fait part avec enthousiasme.

Mélissa : Qu’attendais-tu de cette expérience ?

Noémie : Nous cherchions à améliorer notre anglais et à découvrir d’autres façons de vivre et de voyager, en dehors des hôtels et des excursions. La ferme était une bonne alternative. Le plus important c’était de changer nos habitudes tout en se rendant utiles.

M : Tu n’as donc pas été déçue ?

N : Pas du tout. Nos hôtes ont été très accueillants, ils nous ont aidés en anglais pour la prononciation comme pour le vocabulaire, ils nous ont expliqués comment fonctionnait leur ferme et ce que l’on pouvait faire pour les aider. C’était très facile et interessant. Chaque jour nos « activités » changeaient et on a pu remarquer que notre aide leur était précieuse !

Crédits photos : Noémie Paris

M : Selon toi, est-il plus simple d’être accompagné(e) pour faire du Woofing ?

N : Je pense que oui, même ceux qui nous accueillaient préféraient avoir des duo couple ou amis. C’est plus facile pour les moment « off », où on se sent moins seuls et on est plus autonomes à deux. Au bout de quelques jours nos hôtes nous expliquaient juste le travail à faire dans la journée et on s’organisait ensemble pour se le répartir.

M : En bref, qu’est-ce que cette expérience t’a apporté ?

N : J’ai vraiment pu améliorer mon anglais. En 12 jours j’ai progressé dans la compréhension et dans le vocabulaire. En effet, on parlait uniquement anglais avec eux. Ce genre d’expérience apprend aussi l’autonomie, avec des tâches parfois dures à effectuer physiquement.

M : Que conseillerais-tu à quelqu’un qui voudrait partir en Woofing ?

N : Allez-y ! Je conseille le site internet Workwayinfo.com, on peut s’inscrire seul(e) ou à deux et il y a une grande quantité de propositions par pays. Cependant, il faut être patient, j’ai envoyé plus de 30 demandes à des hôtes et j’ai eu 10 réponses négatives (souvent dues au temps de présence trop court) et 1 seule positive (ma famille qui était adorable !). C’est un voyage qui peut totalement s’organiser au dernier moment (nous sommes partis 3 jours après leur message). C’est une expérience unique, on est là à la fois pour aider et pour découvrir.

M : As-tu néanmoins relevé un point négatif ?

N : Nous étions chez des hôtes qui vivent dans une ferme très excentrée de la ville et qui n’ont qu’une seule voiture. Nous n’avons donc pas eu l’occasion de partir très loin. Mais en contre partie, nous avons pu faire une magnifique balade dans les collines qui leur appartenaient et de belles excursions avec eux.

Crédits photos : Noémie Paris

M : Quels points positifs retiendrais-tu ?

N : Les repas ! On était chez des anciens chefs londoniens : on mangeait comme des rois tous les midis et soirs ! Tous les produits provenaient de leur production (viandes, légumes), on allait nous même chercher la salade pour le repas du midi et c’était vraiment excellent. Les paysages étaient à couper le souffle : on a pu faire des balades au milieu des lacs et des collines, c’était vraiment dépaysant et reposant. Une expérience à vivre !

L’équipe de Mélissa

( Coline Duverne, Eléonore Servantie, Clara Grouzis )

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s