#Aixpat Tours et détours de Singapour

En cette fin mars printanière voire presque estivale, Mélissa fait son sac et part à l’autre bout du monde, direction l’un des hubs les plus prisés du monde : Singapour. Et pour ne pas s’arrêter en si bon chemin, c’est l’ex-présidente de Saport’actu, Loane Watrelot, qui nous livre son récit d’un vie aussi riche que trépidante.

A l’autre bout du monde, premières impressions…

 » Singapour est l’une de ces villes fascinantes où se mélange beaucoup de paradoxes et qui sont une sorte de microcosme a elles-seules. Vrai eldorado de l’Asie du Sud Est pour sa qualité de vie et ses opportunités professionnelles, cette cité-état m’a tout de suite attirée. D’abord car elle est entièrement anglophone, pas besoin de galérer avec le mandarin et ses hiéroglyphes, ensuite pour sa situation géographique qui permet de voyager dans toute l’Asie du Sud-Est.

Je suis donc arrivée à Singapour en janvier, pour un stage de six mois en tant que chasseuse de tête -si vous voulez savoir la vraie différence entre un bon et un mauvais chasseur, call me.

Première chose qui choque en arrivant : la chaleur et l’humidité -surtout quand on vient d’un hiver parisien bien rude.

Deuxième chose surprenante : l’ordre qui règne dans cette ville pourtant toujours éveillée – surtout quand on vient d’un pays secoué et divisé par les gilets jaunes.

Singapour est au carrefour de plusieurs Asies, où se mélange beaucoup d’expatriés venus pour le business, la plupart Anglais ou Français, et également des Malais, des Chinois et ainsi que des Indonésiens. Tous parlent anglais ou sinenglish,une sorte de patois local mélangeant chinois et anglais « .

… d’une véritable colonie française :

 » Singapour c’est la modernité à l’asiatique, un certain vertige qui vous fait tourner la tête quand vous levez les yeux à Raffles Place, le quartier d’affaire, mais c’est aussi un pays rempli d’une histoire coloniale britannique, avec des petites maisons qui ont l’air figées dans le temps. C’est également une ville aérée, extrêmement verte -malgré une consciente écologique trop peu présente. Au niveau de la nourriture, là aussi c’est un melting pot de saveurs, s’étalant de la Corée, en passant par le Japon, la Chine, la Malaisie et l’Inde. Tout est réuni dans des foodcourt, rassemblement de stands de spécialités et où l’on peut manger entre 2 et 7$ singapourien (entre 1 et 5 euros). Mis à part cette exception gustative, Singapour reste une ville chère car on y paie la qualité de vie : un métro excessivement propre et ordonné, une sûreté unique dans les rues (en tant que fille c’est une révolution dans ma vie), et un mode de vie qui, une fois sorti des horaires chargés de boulot, nous fait croire en vacances.

Finalement, on pourrait croire que Singapour n’est qu’un amas de cultures exportées d’autres pays, mais c’est ce qui fait la richesse de cette cité-état et la rend si unique. Allez à Raffles Place et au Marina Bay et vous aurez l’impression d’être à la City. Prenez un Singapore Sling à Haji Lane avec ses tags et ses concerts de rues et vous serez transportés en Amérique latine. Baladez-vous à Tanjong Pagar et croyez-vous en plein temps des colonies. Faites une randonné à la réserve de MacRitchie et vous vous sentirez perdu au fond de l’Amazonie.

En cas de blues de notre cher pays, l’énorme communauté de français (et surtout d’autres stagiaires) vous rappellera un petit gout d’hexagone à des milliers de kilomètres, et les voyages les weekend , notamment en Malaisie, Indonésie, Cambodge et j’en passe, vous ferons vous émerveiller sur cette région du monde si variée. Ainsi, Singapour n’est peut-être pas la ville asiatique la plus dépaysante de son continent, mais elle a une saveur particulière qui vaut clairement le détour et un arrêt plus que prolongé… »

En espérant que ce témoignage vous donnera de nouvelles idées de voyage ou de stage de 3A, Mélissa reviendra bientôt vers vous pour de nouvelles aventures de nos Aixpats !

Thibaut Keutchayan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s