Dans la MUN’s league, Aix vise le titre !

Alors que c’est pas la forme du côté de Santiago Bernabeu, la délégation du Aix ONU s’envole pour Madrid la semaine prochaine. L’objectif ? Suivre la dynamique de l’Ajax Amsterdam alors que se profile un déplacement à l’extérieur pour le fameux WMUN (World Model United Nations). En attendant les retours de cette expérience diplomatique à l’espagnole, Melissa te propose une rétrospective de l’Aix MUN qui a eu lieu le week end du 15 février dernier.

Melissa a pu échanger avec Océane Pincot, présidente de l’association Aix ONU qui a organisé cet événement. C’est quoi l’Aix MUN ? C’est un événement de simulations des Nations Unis qui réuni chaque années des étudiants français et européens. Organisé en deux comités cette année, chacune a pu voter et adopter une résolution, débattue par les participants.

« Cette année, Aix ONU fête ses dix ans et parallèlement la dixième édition du Aix MUN que l’ensemble du bureau voulait rendre mémorable » nous explique Océane. C’était un événement d’envergure réellement internationale rassemblant « 70 participants de 10 nationalités différentes. Parmi eux, des étudiants de l’IEP, de la Fac de droit, des lycées du département, et même une délégation venue spécialement des Pays-Bas ! »

Océane nous a expliqué comment s’est déroulé ce week-end spécial : « La cérémonie d’ouverture était un moment fort. Il y a tout d’abord eu une conférence en la présence de trois invités travaillant dans la diplomatie : Jérémy Mercier, de la Commission Nationale Française pour l’UNESCO, Chloe Dudley, attachée politique à l’Ambassade du Royaume-Uni à Paris et Bernard Miyet, ancien Secrétaire Général adjoint de l’ONU et aujourd’hui Président de l’AFNU. C’était un immense honneur de les recevoir et de les entendre nous transmettre leur savoir. Rostane Medhi nous a fait également le plaisir d’ouvrir la conférence. S’en est suivit un apéritif dinatoire où les délégués ont pu rentrer dans l’ambiance, tout en profitant d’un buffet. L’ambiance était également présente au sein des comités, avec une gossip box pleine, notamment dans le comité PBC, mais aussi pendant les socials events du vendredi et du samedi soir, où certain(e)s nous ont révélé leurs talents de danseurs. »

Océane résume ce week end comme une « expérience très enrichissante bien que fatigante« . Toute l’association semble heureuse du déroulement de ces 10 ans du AixMUN et particulièrement fiers de leurs membres Margaux Roux et Julien Raynaud qui ont gagné respectivement les prix de « Peer Delegate » et « Best Delegate » dans le comité UNESCO.

Julien nous a d’ailleurs livré son propre aperçu du AixMUN. Participant au comité de l’UNESCO, il a dû débattre sur la sauvegarde du patrimoine mondial. C’est un travail d’écriture aussi bien qu’oratoire : « on a commencé à travailler sur des « working papers » avec des idées pour mettre dans une ébauche de résolution qu’on devait soumettre aux chairs à la fin de la journée ». Julien, lui, représentait la France et devait écrire sa résolution avec le Pérou, la Chine, l’Espagne et l’Italie. Ils ont ensuite présenté la résolution et ont voté les amendements puis « l’après midi on a voté sur la résolution en elle-même qui est passée à l’unanimité ».

Les soirées organisées par AixONU le vendredi et samedi étaient supers selon lui, « on a pu voir un peu tout le monde, rencontrer et échanger avec les autres participants et s’amuser surtout après les journées intenses qu’on avait. On peut rencontrer de nouvelles personnes à ce genre d’événement, ça ramène des gens de pleins d’endroits différents ».
Le Aix MUN c’est apprendre aussi coopérer et discuter ensemble pour construire un projet commun : « c’était super intéressant de voir qui s’opposait à nos idées pour aller les voir et essayer de les faire changer d’avis ou alors pour trouver un compromis acceptable« .

Une expérience qui permet bien sûr de se confronter à l’exercice de la prise de parole et de l’expression de ses idées mais aussi pour pratiquer son anglais ! « On peut avoir un peu peur au début si on a pas forcément un niveau d’anglais excellent ou si on a un peu peur de parler en public mais une fois qu’on s’est lancé ça va tout seul » explique Julien. Avouant lui aussi appréhender la prise de parole, Julien a quand même rapporté un prix et pas des moindres, le prix du « Best delegate » dans le comité UNESCO ! « J’y suis pas allé pour gagner des prix, mais vu que je me suis beaucoup investi dans le débat et la préparation de la résolution j’ai réussi à gagner, même si d’autres ont super bien participé aussi et ils auraient très bien pu avoir le prix à ma place. Mais ça m’a quand même fait très plaisir ! »

Pour ces chanceux membres d’AixONU, la prochaine étape c’est Madrid et le World MUN le week end prochain ! En espérant que cette expérience leur laissera autant de bons souvenirs que le AixMUN. Océane semble en effet optimiste : « Maintenant Madrid nous attend et la délégation aixoise ne va faire qu’une bouchée du WMUN… »

La bise diplomatique de Melissa

Une réflexion sur “Dans la MUN’s league, Aix vise le titre !

  1. Pingback: Viens parler et débattre dans ces assos ! | Saport'actu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s