#Aixpat Une 3A sur les traces des tsars

Aujourd’hui, Saport’actu est allé à la rencontre de jeunes 4A qui nous ont dévoilé, nostalgiques, leur déroutante année en Russie.

Hubert-Félix, en M1 carrières publiques (bon courage à toi!) a passé le premier semestre en université à Moscou avant de faire « 5500 kilomètres en train vers l’est » pour s’installer à Irkoutsk en Sibérie, où il a fait un stage auprès de l’Alliance française locale. Pierre, quant à lui, a passé toute l’année à Saint-Pétersbourg à la Higher School of Economics ou Школа Экономики, nous apprend-il, en russe. « C’est une école plutôt orientée commerce un peu sur le modèle d’une business school à l’américaine mais en réalité ils ont plein de programmes différents assez bien côtés »

Une destination farfelue, pensez-vous ? Et bien nos deux aventuriers  nous assurent que ce choix était « naturel ». Mais rassurez-vous, vous n’êtes pas les seuls à trouver la Russie peu digne de curiosité : Hubert-Félix raconte que « les Russes eux-mêmes, qui ont perpétuellement un sentiment contradictoire de fierté nationale et d’envie de l’occident, sont les premiers à se demander quel intérêt il peut y avoir à aller dans leur pays ». Mais Pierre démentit ces préjugés, il assure qu’il était « passionné par la langue, la culture, l’Histoire et la société du pays ». De quoi nous donner envie de creuser un peu plus le sujet…

32231254_1934887646545637_5258963020435947520_o

Le défilé du 9 mai – Crédits photo : Hubert-Félix Delattre

Melissa leur a demandé quelle a été leur première impression en arrivant en Russie.

Hubert-Félix : « En fait, je ne suis pas arrivé en Russie, mais à Moscou, ce qui est bien différent. Moscou est une mégapole internationale et multiculturelle de 15 millions d’habitants et, si elle fut la capitale de l’Union Soviétique, elle est aujourd’hui le théâtre du capitalisme le plus sauvage. Le mot qui vient tout de suite en tête en arrivant à Moscou c’est « contraste ». C’est une ville des contrastes extrêmes. »

Pour Pierre, c’est une rencontre qui a été marquante :  » Il y a les moines du monastère Rostov qui nous ont offert le thé et avec qui l’on a  discuté. C’était assez impressionnant mais aussi très enrichissant de parler avec des gens ayant un mode de pensée et de vie si différent. Ce fut une remise en question de rencontrer ces personnes »

Mais on ne va pas se mentir, la 3A c’est aussi voyager. Et c’est pour ça que les deux sciencespistes évoquent les paysages et l’architecture russe avec véhémence. Bien que le pays soit « fortement touché par le processus de mondialisation », « la vie en Russie est dépaysante ». Pierre a du mal à résumer « l’ambiance globale » tant le pays est immense et aucun paysage ne se ressemble. »On passe des grands bâtiments classiques du XVIIIe et XIXe au centre de Saint-Pétersbourg aux banlieues soviétiques beaucoup plus austères ». Quoi qu’il en soit, chaque partie du pays-continent est marqué par une histoire forte et représente un aspect de ce passé. « Moscou porte beaucoup plus l’héritage de l’URSS (par exemple le métro) mais l’urbanisme d’aujourd’hui est très différent (de Saint-Pétersbourg) avec la prolifération de centres commerciaux et de tours. ». Hubert-Félix, outre la diversité de paysages sans doute époustouflants, nous fait part de son étonnement quant à l’unité linguistique et culturelle du pays. »il n’y a quasiment pas « d’accent » entre les régions » et « un russe, où qu’il vive, reste avant tout « russe » dans sa mentalité ». Pour ce qui est de l’architecture, « toutes les villes russes se ressemblent : s’il y a toujours un petit centre typique, la plus grande partie des villes a été construite pendant l’époque soviétique, et les bâtiments sont donc les mêmes partout ».

38472443_2056461144388286_4257736767131615232_o

Irkoutsk – crédits photos : Hubert-Félix Delattre

Et parce qu’on sait que vous les attendiez, voici les petites anecdotes de 3A !

Pierre : « Ce n’est pas vraiment une anecdote mais plus une impression générale concernant le rapport des Russes à la politique. La politique russe est souvent caricaturée en Occident où l’on a l’impression en lisant les journaux que les Russes sont soit tous des opposants à la politique de Poutine ou bien qu’ils sont tous des nationalistes fervents. Il s’avère que la culture politique des Russes est bien plus complexe que ce qui ressort des médias occidentaux. Par exemple s’ils sont conscients de ne pas vivre dans une réelle démocratie, la majorité des Russes rejette le modèle occidental et beaucoup éprouvent de la nostalgie envers le régime soviétique. »

Hubert-Félix : « Il m’est arrivé beaucoup d’aventures, j’ai fait du stop de nuit sur 500 kilomètres entre Novgorod et Moscou, j’ai perdu au début de l’année mon portable et mon portefeuille, ce qui m’a causé pas mal d’ennuis, j’ai raté deux trains sur cinq quand j’ai fait le transsibérien et j’ai fait du cheval dans un village sibérien par –20 de température. Je pourrais écrire un mémoire avec mes anecdotes »

Bon ok, c’est raté pour cette fois, pas d’anecdote extraordinaire… il faudra lire les prochains articles pour ça !

Après cette expérience hors du commun, le retour à la vie aixoise est parfois mitigé. Certains manquent de temps pour visiter tout ce qu’ils auraient voulu. D’autres regrettent leurs amis avec qui ils ont tout partagé pendant un an. Et les plus nostalgiques continuent de cuisiner les spécialités de leur destination 3A. Mais c’est Hubert-Félix qui nous laisse le plus beau témoignage : « C’est en voyageant qu’on se rend compte de la chance que l’on a de vivre et d’étudier à Aix. Notre ville est magnifique, le soleil y resplendit sur les toits de tuiles romanes, la nourriture a du goût et les études sont quand même plutôt intéressantes ! Donc après un an passé en Russie je suis finalement heureux de profiter de la Provence… »

 

 


 

Une réflexion sur “#Aixpat Une 3A sur les traces des tsars

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s