#FLASHBACK 2A et flash-forward 3A#

En cette fin d’année, Mélissa donne la parole à quelques 2A pour un petit flashback sur cette année remplie d’angoisses et de joies et un petit flash-forward sur l’année de folie qui les attend.

Loane (Royaume-Uni et Chine), Louis (Mexique), Elhia (Suède), Clément (Australie), Philipp (Tunisie), Juliette (Canada) et Mathilde (Chine) nous partagent leurs galères, peines et espoirs, et t’offrent même quelques conseils utiles 😉

  • Hâte d’en finir avec la 2A ou des regrets qu’elle soit déjà presque terminée ?

Loane (S1 à Warwick, UK et S2 en Chine) : La 2A est clairement une des meilleures années à Sciences Po grâce aux assos, à l’ambiance de la promo qu’on connaît super bien et bien sûr aux bizutages de nos fillots préférés… Alors oui, j’ai hâte de partir pour de nouveaux horizons mais cette année était géniale !

Elhia (S1 Göteborg, Suède/ S2 Amérique du Sud) : Ahah ce dilemme, en toute honnêteté hâte d’en finir avec cette année (riche en galères et beaucoup trop riche en partiels) mais je sens que la nostalgie me guette déjà ! Évidemment que j’ai hâte de partir en 3A mais la 2A à SPX restera la meilleure à mes yeux (for now), tu as déjà tes potes, ton « territoire », tes habitudes, tout benef quoi.

Clément (Sydney, Australie) : Hâte d’en finir avec ces partiels qui n’en finissent plus mais d’un autre côté j’avoue que j’ai un pincement au cœur à l’idée de quitter Aix, mes potes, le rooftop de la fameuse rue de l’opéra (cc la coloc) surtout quand on sait que la 2A  est la dernière année où l’on peut vraiment profiter (même si en 4A on vas pas se mentir, on sortira quand même).

  • Comment as-tu choisi ta destination ?

Loane : Mon amour pour la culture anglaise et Harry Potter m’ont peut être un peu (beaucoup) poussé à choisir l’Angleterre au S1 et mon envie de dépaysement m’a incité à prendre la Chine au S2 (et la nourriture asiat aussi, j’avoue).

Philipp (Tunis, Tunisie) : Pour les franco-allemands la procédure est un peu différente : il faut trouver un stage de six mois pour le premier semestre. Notre deuxième semestre se passera encore une fois à Freiburg, j’ai envoyé plusieurs candidatures à des ONGs et des fondations en France, au Maroc et en Tunisie, et finalement c’est la fondation Heinrich Böll à Tunis qui m’a accepté après un entretien.

Juliette (S1 Montréal, Canada) : Bien que mon côté aventurière de l’extrême ne se soit pour l’instant que résumé à regarder Koh-Lanta et Man VS Wild, j’avais très envie de partir explorer un pays encore un peu sauvage, entre lacs, montagnes, et océans. Aussi, je voulais vraiment une destination anglophone et comme les mygales australiennes ne m’attiraient pas, le Canada me semblait idéal !

Mathilde (Shanghai, Chine) : J’apprends le chinois depuis 3 ans et j’avais vraiment envie de découvrir la culture au plus près du terrain… J’envisage également d’axer mon mémoire sur le lien entre la politique et le système linguistique du mandarin en termes de valeurs donc la Chine était un peu une évidence ! J’avais envie de m’évader et de sortir complètement du monde occidental !

  • As-tu poussé des cris de joie le jour des résultats ou plutôt des cris d’angoisse ?

Loane : Des cris de joie ! Warwick (UK) était mon premier choix, j’étais donc très contente.

Louis (Mexique) : Mon premier choix était de partir en Argentine, donc quelque part j’étais un peu déçu. Mais je ne me suis pas laissé abattre ; pourquoi le Mexique ne serait pas tout aussi bien ?

Elhia : Ahah des cris de joie, mais vous découvrirez bien assez tôt que résultat d’affectation = en réalité début d’une longue galère administrative et d’une attente sans fin !

Clément : J’ai surtout poussé des cris d’angoisse au début, je me suis demandé qu’est-ce qu’il m’avait pris de choisir la destination la plus éloignée de la métropole mais qu’on se le dise, j’ai pas angoissé longtemps !

Juliette : Alors oui j’étais très contente d’avoir eu le Canada mais un peu moins de voir que mon premier vœu (pour lequel j’avais été affectée) a finalement dû être annulé en raison d’une rupture du partenariat avec l’Université de Concordia… Mais quoi qu’il en soit, je suis ravie d’être quand même à Montréal pour ce premier semestre !

  • Raconte-nous un peu le parcours d’émotions qu’on traverse en préparant la 3A.

Louis : Notre groupe composé d’Adèle Hoï, de Romane Follet et de Valentin Robert a connu quelques (grosses) frayeurs et incompréhensions notamment lorsqu’on nous a demandé d’effectuer des tests de niveau d’Espagnol à l’écrit et à l’oral de la part de l’Université Mexicaine.

Elhia : Pour l’instant c’est plutôt mood dépression burn out nervous break down pré partiels donc je n’ai pas vraiment le temps d’y penser ! Ça paraît lointain mais à la fois si proche (je suis poète à mes heures perdues), je pars en Août et pour vous faire un topo je n’ai pas encore eu de retour de l’université, ni choisi mes cours ni de toit pour dormir donc c’est vraiment un chantier… Outre ces petits « détails » j’attends vraiment le grand départ !

Clément : Alors ! Il faut s’armer de patiente pour compléter ses dossiers avec l’université partenaire. Jusqu’à la validation du dossier c’est énormément de stress quotidien. Après malheureusement on se rend compte que ce n’était que le début !

Mathilde : La 2A est une année riche en rebondissements et surtout par rapport à la 3A… Perso j’ai pas eu le stress de la révélation de la destination car les étudiants en Chine savaient déjà plus ou moins qu’ils seraient acceptés car il y avait plus de places que de candidats potentiels !

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Des appréhensions ? Des attentes ?

Loane : Aucune appréhension (je devrais peut-être lol) et une seule attente : rencontrer de nouvelles personnes, être dépaysée et profiter à fond !

Elhia : Beaucoup d’appréhensions et beaucoup d’attentes bien sur, mais c’est le cas pour tout le monde j’imagine. Les Suédois ont la réputation d’être quelque peu froids et distants, par rapport au tempérament du Sud, c’est certain que j’appréhende, espérons que la vague rouge et or parvienne à les dérider 🙂 Mais aussi et surtout le peu d’heures de jour… 4 heure/day ça va être chaud je vous le cache pas !

2b6xxg

Clément : On m’a dit que l’alcool était cher et pas de la meilleur qualité qu’il soit donc j’avoue que j’appréhende les nuits australiennes !

Philipp : j’espère que j’aurai l’occasion d’apprendre l’arabe, et vivre un maximum d’expériences intéressantes et enrichissantes pendant mon travail et pendant mon séjour, puisque j’aimerais bien connaître le pays, les gens, la région.

Juliette : J’ai peur de ne pas comprendre grand chose si on me parle avec l’accent québécois en fait. Et psychologiquement, je suis encore un peu dans le déni des -40 degrés.

  • La première chose que tu vas faire en arrivant là-bas ?

Loane : Acheter un mug « Meghan et Harry » en Angleterre et manger des nouilles sautées en Chine (sans chien merci).

Louis : Je pense que je vais manger. 20h de voyage en comptant les escales, ça creuse. Puis je partirai à l’aventure et à la découverte des cultures locales. Je me suis accordé 3 semaines de vacances au Mexique avant que les cours ne commencent.

Elhia : Probablement m’acheter une doudoune et des bottes de pluie ahah ! Et certainement profiter de la lumière du jour tant que c’est encore possible.

Juliette : Ca ne fait pas très summer body mais je crois qu’il sera nécessaire de manger une poutine et des pancakes au sirop d’érable.

  • Qu’est-ce qui va le plus te manquer à Aix et pourquoi ?

Loane : L’ambiance de l’école (qui peut être lourde parfois mais qui reste très sympa <3), les potos, le Crit, la ville tellement jolie et évidemment les 1A qu’on laisse derrière nous et les prochains 4A qu’on ne fait que croiser…

Louis : les collègues, le style de vie à la française, les associations, les évènements de l’IEP et le chant des cigales…

Elhia : Les madeleines de la rue saporta et les portions pizza capri….Plus sérieusement l’ambiance aixoise, chaleureuse et accueillante comme le Sud quoi ! Puis bien-sûr tous mes potes (séquence émotion…) et evidemment notre bébé saport’actu !

Clément : Le rallye AP-Part ! C’est de loin l’une des meilleures soirées de Sciences Po. Après j’avoue que la gastronomie et les bons vins risquent de me manquer (quoiqu’on m’ait parlé de bons vins australiens… à tester !).

Philipp : Les excursions dans la région, le temps qu’on a passé avec des amis, aussi (quelques) cours intéressants à l’IEP, mais évidemment aussi le club musique avec qui j’ai joué à pas mal de soirées.

  • Des conseils pour les futurs 2A ?

Loane : Profitez de cette année où vous serez un peu les kings de la cour de récré.

Louis : Investissez vous dans les assos. Rendez-nous fiers en cassant tout type de spécimens lyonnais et parisiens pendant le Crit. Concernant la 3A, toutes les destinations sont bonnes si elles vous correspondent, vous rendrez votre mobilité exceptionnelle avec un peu de volonté.

Clément : Profitez !!! On s’en rend pas compte sur le coup mais Sciences Po ça passe tellement vite qu’un jour on se réveille et on passe son grand O, donc arrêtez de stresser pour les partiels, vous avez beaucoup mieux à faire (du style aller boire du rouge chez Jeangi).

Philipp : Soyez ouverts par rapport au choix de votre pays : c’est une occasion unique de vivre dans un autre pays pendant un an. Et soyez gentils avec les nouveaux franco-allemands 😉

Juliette : Soyez cruels pour le bizutage (mais pas trop quand même) et retournez Paris au moment du Crit.

Mathilde : Croire en vous-même car il faut s’armer de courage pour les procédures administratives…

 

On souhaite le meilleur à ces 2A qui vont tant nous manquer  et on attend avec impatience toutes leurs histoires de la 3A !

 

Wasla AHMED ALI et Edie BRIDGE

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s