Ma vie en Bolivie

Après nous avoir fait découvrir Quito pour son semestre en université, nous retrouvons Aubry Comeci en Bolivie, où il effectue son stage au sein d’une ONG. Merci à lui pour son témoignage !

« Pour vous dire sincèrement, je ne savais pas à quoi m’attendre en Bolivie quand je suis arrivé le 1er janvier pour un stage de 3 mois au sein de l’ONG humanitaire TECHO Bolivia. Je n’ai pas été déçu; la Bolivie est un pays impressionant, tout y est aussi impressionnant que surprenant. Ce pays est imprévisible… et tellement incroyable… Je suis arrivé le 1er janvier à Santa Cruz de la Sierra, capitale économique du pays (bon… économique… on va dire industrielle, c’est super bizarre c’est une ville en pleine jungle avec des singes dans les arbres, oui il en reste). Je suis arrivé sous des litres et des litres de flotte qui ont inondé toute la ville. Impossible de circuler en voiture, nous avons mis 3h pour atteindre le centre, entre les chemins de terres, les routes impraticables toussa toussa…

bol

SANTA CRUZ DE LA SIERRA, LA VILLE DANS LA JUNGLE

Suite à cela nous avons eu droit directement à 2 jours de congés offerts par la mairie pour prendre le temps de nettoyer les maisons inondées. Bref… mis à part cela Santa Cruz est une ville immense (2 millions d’habitants), sans système de transports publics (oui oui), par conséquent, nous avons juste des « truffis », en gros des particuliers qui achètent un van et qui font le tour de la ville de 6h à 22h.

La ville est organisée en ronds, appelés anillos, plus on se rapproche du centre, plus c’est riche, plus on s’en éloigne plus c’est pauvre et plus c’est sale et risqué pour les gringos. Aussi, il faut savoir que les Boliviens n’ont à peu près rien à faire de l’environnement, ne soyez pas choqués s’ils jettent leur papiers/poubelles/sacs plastiques dans la nature car tout le monde le fait ici. Ce qui rend le pays en général sale.

Le climat à Santa Cruz est digne d’une île des Caraïbes, le soleil y règne généreusement une grande partie de la journée, sauf les jours de grandes pluies (8 / 10 jours de pluie entre janvier et février). La température varie entre 25° le matin et 33/34° l’aprèm. Il faut savoir supporter la chaleur car la clim n’existe pas ici.

Tout cela fait que j’adore cette ville, très moche (il faut le dire), il n’y a rien à faire (sauf le seul Aqualand de Bolivie) mais qui dégage une ambiance exceptionnelle et qui transmet vraiment l’image d’un pays reculé, isolé et où les gens ne font rien, mais rien. Concrètement, ils restent assis dans la rue sur leurs chaises et regardent les voitures passer. La place centrale est néanmoins agréable pour se rafraîchir : mais c’est tellement CHILL, on ne peut pas être stressé dans cette ville impossible, tout amène au repos, à la détente et à la farniente.

LES GREVES

Santa Cruz est une ville rebelle, très hostile au régime de ce sacré Evo Morales, par conséquent, la ville se trouve régulièrement bloquée par des mouvements de grèves (3 jours de paralysie de la ville en 2 mois). Personne ne travaille, les gens sortent et en profitent pour faire du vélo, car sinon le trafic urbain ne le permet pas (et les Boliviens conduisent littéralement comme des malades). On profite de ces journées pour se reposer et pour découvrir la ville sans trafic, vous pouvez participer aux manifestations, éviter juste les affrontements avec la police.

greve

LA CAPITALE DE L’AMERIQUE LATINE : NUESTRA SENORA DE LA PAZ

J’ai aussi eu l’occasion de voyager pour mon travail à LA PAZ. Cette ville a été ma préférée de tout mon périple en Amérique du Sud (Equateur, Colombie, Chili, Bolivie). C’est une ville exceptionnelle, magnifique et tellement surprenante. Les montagnes qui entourent la ville sont impressionnantes. La Paz est aussi une ville bien plus festive que Santa Cruz (cela reste quand même mesuré car on reste en Bolivie). Le climat y est froid (4000 mètres d’altitude) et la pauvreté plus marquée, surtout à El Alto (vous devez aller au marché de cette ville). Les fractures sociales y sont grandes, malgré cela la propagande du gouvernement y est omniprésente.

lapaz

lapazé

Si vous avez l’occasion d’aller à La Paz, ne manquez pas d’aller à la feria d’El Alto, le plus grand marché d’Amérique Latine, ou vous pourrez trouver à peu près tout en fait. N’oubliez pas d’emprunter les téléphériques qui vous transporteront d’un versant à l’autre de la ville. Les habitants de La Paz sont plus froids que ceux de Santa Cruz mais ils restent très agréables. La Valle de la Luna y El Camino de la Muerte sont à voir impérativement.

lapaz2

La ville de Sucre est aussi magnifique, le salar d’Uyuni est juste unique et la ville minière de Potosi époustouflante. Je n’ai malheureusement pas le temps de tout raconter….

Juste hier, je suis allé voir le derby de Santa Cruz BLOOMING vs ORIENTE PETROLERO, comment vous dire que ma colloc s’est trompée de tribune et a pris les places dans la tribune adverse (j’ai dû retirer mon maillot pour entrer et rester torse nu dans le cop des supporters du Blooming). Attention, on ne dirait pas mais les Boliviens peuvent être violents, hier y a eu de la baston. Et la police quand elle charge… elle charge… ils jouent au jeu où faut écraser les taupes, tout ce qui bouge ils tapent dessus. De l’autre côté les supporters du ORIENTE PETROLERO lynchaient leurs ennemis du blooming et caillassaient les bus (cependant ils restent nuls en foot pour autant). Clairement le spectacle est dans les tribunes.    https://www.youtube.com/watch?v=gQKJ9WlCvPg

A l’heure où je vous écris, il ne me reste plus qu’une semaine à vivre en Bolivie… avant de me diriger vers Mexico DC… Autant vous dire que je suis très triste de quitter ce merveilleux pays PERLE de l’AMERIQUE LATINE. Bolivia siempre quedara en mi corazon ❤ . Pour ceux qui ont prévu d’y aller faire un tour, si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter par Facebook (Aubry Comeci) ou par Whats app (0699854415).

RPZ à ce sacré Paul Cerdaaaan et Benjamin Moreau, rencontrés par pur hasard dans la ville impériale et minière de POTOSI. (Allez visiter les mines, c’est édifiant mais à la fois tellement dur mentalement à voir…). La Bolivie est et reste un pays unique en Amérique du Sud, il est encore super authentique (coucou Chile méga industrialisé et Pérou plein de touristes). Alors ne perdez pas une seconde, viva Bolivia ! « 

Aubry Comeci

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s