Conseil de survie en terre inconnue

Comme toute école qui se respecte, notre Bonne Maison possède ses week-ends phares qui rythment votre année. Après le tchatcheur et tumultueux WEI, c’est au tour du WES (ou WE au ski pour les moins habitués) organisé par le BDS de faire parler de lui! Que ce soit pour toi un énième voyage au pays des neiges ou ton tout premier, nos précieux conseils te seront utiles de bien des manières, tu peux nous croire sur parole car sache que tu te confrontes ici à deux chevronnées des hautes altitude, prête à rider d’la poudreuse (à vérifier) comme Candide Thovex (t’as la ref?). Trêve de plaisanterie, il est temps de passer aux choses sérieuses, de la confection de ton petit baluchon aux conseils survie par -15 degrés, en passant par l’exposition des moyens pour passer une soirée aux petits oignons tout en pouvant skier dignement le lendemain…bref tu l’auras compris, notre équipe de choc va ici te donner les astuces, que dis-je, les clefs pour un WES pas piqué des hannetons.

Primo: On sait d’ores et déjà que ce n’est pas au vieux singe que l’on apprend à faire la grimace (même si on peut parfois en douter)… Première nouvelle: au ski, il fait froid (AH!) donc exit les ballerines qui pues ou les minis baskets : on mise tout sur l’épaisseur et le bibendum style (tu coco). Comme chacun sait, il faut savoir faire le deuil de son sex appeal quand l’occasion se fait sentir…

Secondo: En forme tu arriveras, comme disent les grands sages « le ski, ça pardonne pas« , l’alcool c’est bien, la santé c’est mieux! Etre en forme sera sûrement ton meilleur atout (cf les joueurs de belote), et on ne parle de dopage bien évidement saligaud !

Tertio (attention on rentre dans le technique) : Prudence tu adopteras. Eh ouais mon pote, c’est pas parce que t’as fait croire toute l’année à tes copains et à ton crush que t’es au ski ce que Jean Claude Vendam est au grand écart que tu dois prendre des risques. Même si ton rêve c’est de te faire rapatrier en hélicoptère, on t’assure que t’auras plutôt le droit à la descente en civière (ce qui est moins sexy). PS: Ne pas avoir une jambe cassée ça aide aussi pour partir au Crit, on dit ça, on dit rien…

Quatro (on sait plus comment ça se dit, on part sur de l’impro) : Profite des petits bonheurs simples de la montagne pour faire envier tout tes potes de la cité phocéenne : raclette, chocolat chaud, fondu et bonhomme de neige, fais-toi plaiz, t’as 48h pour tout redécouvrir.

Cinquième conseil (ouais on a abandonné les mots qui se terminent en o) : Sois indulgent avec tes copains qui ne savent pas skier. Déjà parce que c’est déjà bien d’avoir relevé ce défi sportif que de porter les skis jusqu’en haut des pistes, et puis surtout parce que s’ils tombent, tu devras les accompagner à l’hôpital et c’est nettement moins drôle.

Sixième conseil : Participe aux activités proposées ! 23132003_320614488412428_6337858830042632110_nQue ce soit le Big Air Bag ou le foot sur neige sélectionné par le BDS, ça te fera de bon souvenir (et certainement une belle photo que tu pourras fièrement montrer au retour de ton weekend). Et on te rappelle aussi le thème de la soirée du samedi soir: à plume ou à poil (choisi les plumes stp, on veut pas que tu sois arrêté pour exhibitionnisme).

Bref, tu l’auras compris, le WES du BDS  promet d’être bien rigolo et te fera sûrement vivre une expérience inoubliable avec tes copains de galère, histoire de souffler un peu avant les partiels (J-31 LOOOOOOL).

 

 

 

Elhia Pascal Heilmann, Loane Watrelot.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s