« En baaaammbe »

Ce n’est pas une mais deux AS que nous vous présentons cette semaine, alors que le Crit pointe son nez et que nos sportifs sont plus prêts que jamais à mettre Strasbourg à l’envers. C’est dans le studio de danse de l’IEP (enfin la salle 002 quoi) que Mélissa se rend aujourd’hui pour rencontrer Clara Aycard et Clotilde Houzelle, manitous danse. Suporters du Crit ou suporters du parvis*, venez avec nous dans les coulisses d’une chorégraphie criteuse qui s’annonce TRÈS prometteuse.

* Parce que oui, rappelons-le, les danseuses, toutes AS confondues, ont bravé le froid polaire plusieurs fois pour vous offrir des shows de qualité et les pneumonies qui ont suivit en sont la preuve.

Et pour ceux qui ne connaissent pas la team, ce sont Clara Aycard, Clotilde Houzelle, Loane Watrelot, Valentine Barelier, Julie Ladouch, Caroline Giovagnoli, Mathilde Lalanne, Jade, Coraline Pys,  Léna Prouchet et Juliette Raux qui la composent.

Que pensez-vous de l’ambiance au sein de l’équipe et de l’énergie dégagée pendant les entraînements chaque semaine ?

Clotilde: On a une super équipe cette année, débordante d’énergie et déterminée à gagner ce Crit ! C’est vraiment un plaisir de s’entraîner chaque semaine avec les filles, elles sont aussi motivées que nous et se donnent vraiment du mal pour que le travail soit fait vite et bien. On ne se rend pas forcément compte, mais une chorégraphie de six à huit minutes c’est long à créer et à monter, et pour cela il faut de la rigueur ! Malgré les contraintes en termes de timing qu’on peut avoir (Crit M-2 oups) on rigole énormément, la danse c’est une passion avant tout et ça doit rester que du plaisir !

Quels sont vos points forts, ceux qui pourraient-être vos atouts pour le Crit ?

Clotilde: Notre équipe est assez diversifiée en termes de style, ce qui permet de mixer les techniques et les genres de musique. On a pas mal de bases classiques, mais aussi modern-jazz et contemporaines. Cette diversité est vraiment un atout pour l’AS Danse car elle nous permet d’aller où l’on veut dans la création notre chorégraphie. Je pense qu’on est aussi une équipe très soudée et j’espère que cela va se ressentir sur scène (et faire pleurer le jury, inchallah le podium).

Que pouvez-vous nous dire sur la chorégraphie que vous préparez, à quoi devons-nous nous attendre ?

Clara: Alors, cette année on mise pas mal sur l’originalité et la précision ! Les détails sont réglés dès le début (il nous arrive de refaire 15 fois le même mouvement d’affilé mais ça paye hyper bien) ! On veut quelque chose qui sorte un peu du commun, mais tout en faisait appel à des choses que tout le monde connait (au niveau des musiques notamment, et pour les plus fins connaisseurs, au niveau des ballets). On veut toucher le jury, c’est le but premier, mais on veut surtout se faire plaisir. C’est pourquoi le thème a été choisi en commun et plait à toutes. Par contre, c’est pour le moment un secret d’Etat; on veut aussi vous surprendre et on a vraiment hâte de vous montrer tout ça.

Avez-vous eu des retours sur les autres AS danse et si oui, qui sont pour vous les principaux adversaires ?

Clara: Non et heureusement haha ! On ne veut pas se faire peur ou s’effrayer ! Par expérience (la veille mamie 4A qui parle), on sait que le niveau technique de Paris est plutôt (trèèèès) élevé. Mais bon c’est sûr que c’est plus easy quand certains danseurs sortent de l’Opéra national de Paris, bénéficient de salles de danse (avec des miroirs) et peuvent être aidés par des chorégraphes (les meufs ne ragent pas non non non). Bordeaux et Lyon sont pas mal non plus; depuis ces 2 dernières années, il y a de bons crus. Mais on est confiantes, on avance doucement mais sûrement. CHALLAH PODIUM CETTE ANNÉE !!!

Last but not least : are you ready pour le Crit ?????

Clara: READY TO KILL LE CRIT EN BAMBEEEEE, on est pas là pour enfiler des perles nous !!!

Pour ceux enfin qui se diraient que la danse n’est pas un vrai sport parce que les risques de se faire plaquer dans la boue sont moindres et que les nez cassés et épaules déboîtées ne sont pas le quotidien de nos danseuses, sachez que votre AS danse a bien l’intention de vos persuader du contraire! Car leur chorégraphie, si elle ambitieuse, progresse et se perfectionne malgré les hanches pétées (cc Clo), les cristaux renversés (Val tmtc), les cervicales retournées et les dos coincés. Alors plus aucune raison pour ne pas venir les encourager le jour-J, vêtus de vos plus belles tenues rouge et or. 

23559933_546667355674430_555157985815612436_n
Juliette Raux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s