« Everybody has a Swedish fika »

Après avoir tant multiplié les allusions à Game of Thrones, n’avoir de cesse de répéter que Winter Is Coming, eh bien le Karma s’est retourné contre nous, Winter is Here… Tu as les doigts gelés, les orteils recroquevillés et trois couches de pulls sans pour autant parvenir à te réchauffer (toi ou ton cœur de pierre d’ailleurs)? Eh bien nous aussi, alors pour l’occasion (et quelle occasion) Mélissa t’embarque dans le Grand Nord (voire presque le Pôle Nord pour les plus sudistes d’entre nous). Plus précisément à Göteborg, une jolie petite ville de Suède… à défaut de te réchauffer physiquement, cet article pourra éventuellement te donner du baume au cœur ! C’est donc aujourd’hui Valentine Cilla et Louise Laroque qui nous racontent leurs pérégrinations nordiques, au pays d’Instagram, du design et de la gourmandise…

 

 

23283092_1845804238767117_226707876_n

 

Mardi 7 Novembre 2017 – 17h – nuit noire à Göteborg – 8°C. On se réchauffe autour d’une tasse de thé, de gâteaux à la cardamone, et bien sûr de DAIM. C’est ce que les Suédois appellent le Fika, une sorte de goûter permanent quoi. A n’importe quelle heure de la journée et n’importe où – dans un café au design scandinave, chez toi enroulé dans ton plaid ou à la cafet’ de l’université -, le Fika n’est pas seulement un goûter mais un moment partagé avec tes roommates, tes potes, ou même tes profs. C’est l’institution suédoise, c’est-à-dire que tu n’échapperas pas aux cinnamon rolls (Kanelbullar) et au chaï latte. Vous l’avez compris, pour aller vivre en Suède, le premier critère important est d’aimer grignoter toute la journée. 

Pour vous donner une petite idée de tout ça, vous pouvez aller checker cette petite vidéo bien sympathique ! Un flow digne des plus grands pour une chanson qui vous restera  dans la tête toute la journée (mais c’est pour la bonne cause) https://www.youtube.com/watch?v=oRIeytEXGhQ

Concernant Göteborg, 2ème plus grosse ville de la Suède après Stockholm et 5ème plus grande ville scandinave, elle se trouve au carrefour d’Oslo, Stockholm et Copenhague (à environ 2h de chaque destination). Qui dit mieux qu’un trip à Oslo pour 10 euros en Flixbus ? Göteborg, considérée comme la Bretagne suédoise, nous a pourtant offert des magnifiques journées ensoleillées, des barbecues en plein air au bord des lacs, ou encore des couchers de soleil sur les archipels. Les archipels, c’est un peu comme les Bahamas mais version nordique. Ils font partie de la ville, ce qui signifie qu’après les cours, avec ta carte de bus, tu prends le ferry gratuitement et tu te retrouves sur les îles. La Suède est le royaume du chill (Lagom), c’est pourquoi même dans ta résidence universitaire, tu peux trouver un sauna à booker avec tes potes.

La philosophie du Lagom s’applique aussi à l’université avec nos 6 heures de cours en moyenne par semaine (incluant les pauses de 15min toutes les 45min). Nous avons été extrêmement bien accueillies en début d’année. En même temps, les Suédois étant (et ce n’est pas un cliché), beaucoup plus pragmatiques et organisés que nous, ce n’était pas étonnant qu’ils fassent tout pour que nous nous sentions directement à l’aise. L’intégration s’est faite très rapidement : entre sorties culturelles, buffets ou soirées organisées par l’université, les étudiants internationaux sont rapidement devenus une petite communauté. Göteborg étant une grande ville mais restant tout de même très accessible grâce aux tramways qui la quadrillent (tramways toute la nuit le vendredi et le samedi s’il vous plaît), il est très fréquent de croiser un de tes potes au match de hockey, des gens de ton cours dans un des bars QG ou encore à Liseberg, le plus grand parc d’attractions de Scandinavie qui surplombe la ville.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et comme le chante le groupe ABBA, il faut bien qu’on vous parle aussi un peu de la ‘Money Money Money’. On ne va pas se le cacher, on est en Scandinavie donc le prix/coût de la vie est supérieur à celui de la France. Cependant, si vous arrivez à avoir une place en résidence universitaire, le prix des loyers va vous étonner par rapport à Aix car il est beaucoup plus bas. De plus, la Suède reste quand même bien moins chère que la Norvège, et à part l’alcool et les sorties qui demandent un plus gros budget, la vie quotidienne reste abordable ; surtout que nous avons toutes les deux trouvé facilement des baby sittings grâce à la communauté d’expats français qui recherchent souvent des étudiants.

En conclusion, nous qui voulions toutes les deux Stockholm en premier choix, on ne regrette absolument pas d’avoir atterri à Göteborg, ville qui restera une deuxième maison dans nos cœurs.

Valentine Cilla & Louise Laroque.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s