Tuteur des asso, késako?

Les assos c’est cool, et d’ailleurs, à Aix, on a une activité particulièrement riche et diversifiée, mais cela implique aussi de nombreux débats, des conflits d’intérêts et un besoin de coordination entre toutes ces organisations. Conjuguer intérêts de chacun avec les attentes de l’administration peut s’avérer très compliqué. C’est pourquoi, cette année, un quatrième année a été élu tuteur des associations. Oui, on sait, tu n’as aucune idée de ce que cela représente, et c’est pour cela que nous sommes allés à la rencontre du premier intéressé…

  • Salut Thomas, comme les 1A et les 2A ne connaissent pas forcément les 4A, je te laisse te présenter. Raconte nous un peu ton parcours associatif.

Je m’appelle Thomas NEGRO mais la majorité des gens m’appelle juste « Negro ». Faut juste un peu éviter dans les lieux publics, ça peut créer des situations assez gênantes parfois…

Je suis actuellement en M1 « Carrières Publiques », et j’ai dans l’idée de présenter différents concours à la fin de ma 5ème année.

Au niveau associatif, j’ai été membre de différentes assos au sein de l’IEP durant mes 2 premières années. J’ai aidé interface ponctuellement en première année et en deuxième année par exemple. J’ai également remis sur pieds une association au combien importante dans la vie de l’IEP : le Carré d’Aix. A la limite d’être labellisée « au service de l’intérêt général », le Carré promeut la convivialité et le partage entre les iepiens de notre Bonne Maison. Une asso qui avait notamment participé à la soirée commémorative à la suite des attentats survenus à Paris en novembre 2015. J’avais enfin participé à des émissions radios de Sciences Po Hertz comme les fameux « Grand O » animés par le légendaire Tino Morganti.

Après, si j’ai pu appréhender les problèmes des assos en les vivant moi-même ou en voyant des collègues y être confrontés, j’ai aussi pas mal soutenu les assos à travers mon activité nocturne pour ne rien vous cacher… Et à ce niveau là, je pense avoir été assez constant et efficace. 😉

  • Pour tous ceux qui n’étaient pas au courant, peux-tu nous dire en quoi consiste un tuteur des associations, et pourquoi c’était si important pour toi d’obtenir cette fonction?

Le tuteur des assos a pour but de centraliser les informations, demandes, requêtes des différentes associations afin de les transmettre à l’administration. Son rôle est celui d’un relai entre l’administration et vous (les présidents et bureaux des assos). Je serai là pour être cette passerelle entre vous et l’IEP afin d’éviter une dispersion des infos et des répétitions; ce qui risquerait d’emmerder tout le monde finalement et surtout l’administration qui, du coup, serait moins attentive à vos demandes.

Si je suis également un possible conseil pour vous, il faut comprendre que je ne suis pas un membre de chaque asso. Ainsi, je n’ai pas vocation à aller démarcher des sponsors pour vos soirées, des lieux, des investisseurs pour vos projets… Je vous aiderai si j’en ai la possibilité mais cela se fera au cas par cas, si j’en ai les capacités et un peu le temps aussi.

Je répondrai évidemment à toutes vos questions. Je suis également là, si besoin, comme « modérateur » ou « zone libre » si vous avez des problèmes avec d’autres assos (ce qui n’arrivera pas j’en suis persuadé) ou d’autres membres de l’asso. Je ne suis pas un prêtre à qui l’on va se confesser, mais je peux très bien écouter et essayer de trouver des solutions. J’aurai pour ça la chance de ma distance vis à vis de vos problèmes, ce qui me permettra de mieux les appréhender.

Si j’ai choisi ce poste entre tous ceux que proposait l’IEP, c’est tout d’abord sur conseil d’un ancien professeur de notre Maison avec qui j’entretenais de très bonnes relations. Il pensait alors ma candidature intéressante et souhaitait, je le pense, travailler avec moi sur la vie étudiante. De plus, comme je l’ai évoqué précédemment, j’ai grâce à cette vie associative pu passer un cursus exceptionnel au sein de notre IEP. Ceux qui me connaissent, le savent, je suis très attaché à la vie associative de notre IEP. C’est pour cela que je continuerai à faire vivre cet intérêt, non plus en étant au « centre de la bataille » comme vous dans vos assos respectives mais par ce rôle qui est maintenant le mien.

  • Ca fait quoi d’être élu à une si grande majorité?

Ahah! Ca fait plaisir d’avoir été élu tout court. Le score est peut être flatteur mais j’étais face à 3 collègues donc surtout pas de condescendance. Je peux juste dire que je suis bien heureux d’avoir explosé Etienne en vrai…  😉 (Coeur sur lui)

  • Quel est le principal objectif de ton mandat?

Le poste étant nouveau, je souhaite mettre en place des bases solides afin de faciliter la vie des prochains au niveau organisationnel dans un premier temps.

Ensuite, au niveau d’objectifs « qualitatifs », je souhaite juste que la vie des associations continue dans de bonnes conditions et que chacune puisse accomplir les projets, les objectifs qui sont les siens. C’est un peu démago mais c’est le seul vrai résultat sur lequel je pourrai être jugé.

Alors essayons tous d’être cools, soyez fair-play entre vous et vivez! C’est le conseil d’un vieux con de 4A qui peut vous dire qu’il aimerait bien avoir comme soucis, celui de trouver un lieu pour sa soirée du mardi ou des financements pour un projet qui lui tient à coeur. 😉

  • Un petit mot sur tes précédentes années à SPX? Un souvenir en particulier?

Vous imaginez bien qu’il y a pas mal de choses à raconter… Mais alors que vous êtes à quelques jours de votre premier ou deuxième, je dirais mon WEI de 2A. Un bon gros week-end de qualité avec une belle bande d’intellectuels. Ca reste quand même le meilleur moyen de créer des groupes de potes dans sa propre promo mais aussi avec celle qui nous suit, donc régalez vous.

Pour le souvenir en soi je dirais J-B Amnesia, pas plus.

  • Est ce que tu n’as pas peur que cela te fasse beaucoup de travail pour ta 4A ou alors on aura même l’occasion de te croiser en soirée?

C’est sur que la 4A est bien chargée, et ça ne va pas aller en s’arrangeant… Mais je pense quand même pouvoir m’en sortir. Je risque d’avoir de belles périodes de rush à l’approche de gros évènements d’assos ou de moments décisifs (ex: FSDIE, c’est à dire demander des fonds à l’Etat pour chaque associations ndlr.), couplés aux impératifs que me donne mon année, mais je devrais pouvoir gérer tout ça, et dans la bonne humeur en plus !

Pour les soirées, vous risquez de me croiser oui! Mais ce ne sera que par simple conscience professionnelle afin de m’assurer que les évènements d’asso se passent bien, rien d’autre….

  • Un mot pour résumer ta relation avec l’administration?

Excellente! On va tout faire pour que ça continue maintenant, afin que vos souhaits deviennent réalité. Oui, je finirai en effet avec ce slogan tout droit sorti d’une pub des années 2000. Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne année associative à tous!

Mélissa Port’actu remercie Thomas Négro pour avoir répondu à nos questions et nous lui souhaitons bon courage!

Loane Watrelot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s