Un derby plein d’espoir pour la Pègre

Mercredi dernier s’est déroulé le tant attendu derby aixois ; se sont alors opposés deux ennemis jurés, notre pègre nationale et les Arzems. L’événement est chaque année pour les IEPiens l’occasion de supporter avec ferveur leur équipe, la Pègre, tout en révisant également, dans un même temps, leurs classiques :  des chants indispensables pour un CRIT réussi. Les protagonistes habituels ne manquaient pas à l’appel, Aix pistols, Batucs et Pompoms ont fait de cette rencontre l’événement exceptionnel qu’il méritait d’être.

Toutefois, les Arzems étaient supérieurs en nombre et les Aixois ont dû compenser par leur ferveur pour se faire entendre… Si autour du stade la confrontation entre les supporters de l’IEP et les Arzems était plutôt serrée, ce n’était pas vraiment le cas sur le terrain et malgré une ou deux frayeurs sur contre attaque, la première mi-temps tourne rapidement à l’avantage de la Pègre. Pas aidés par leur coupe de cheveux pour le moins critiquables, les Arzems sont à la peine. La nouvelle recrue, Tom Hardy, fait déjà des merveilles sur son côté droit et emmené par une belle passe de son numéro 9 et manitou Jules Guisset, il inscrit le premier but du match mais également son premier sous les couleurs de la Pègre. Quelques minutes plus tard sous l’impulsion du numéro 10 Hadrien Baranger, il remet ça et s’octroie donc un doublé. À la fin de la première mi-temps, la Pègre mène 2-0 et rares sont ceux qui auraient parié sur cette triste seconde mi-temps… On ne s’y attardera d’ailleurs pas trop. La Pègre, dont l’impact physique a nettement diminué, fait face à de nombreux assauts adverses, longtemps repoussés par son gardien, Soliman El Sayed, probablement homme du match au vu de ses nombreux sauvetages. Finalement les Arzems reviennent au score 1-2, puis 2-2, score final.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jules Guisset, manitou et joueur pour la Pègre, revient à froid, sur ce match :

⁃ Qu’avez vous pensé de ce match? Entre satisfaction et déception, quel est le sentiment qui ressort le plus aujourd’hui ?

JG :  C’est mitigé, on commence plutôt bien et on a lâché au fur et à mesure. Pas mal de satisfaction sur ce début de match avec de bons mouvements et un impact physique important. Puis déception en 2ème mi-temps avec du relâchement et une baisse dans l’impact physique…

⁃ Avec du recul, sur quel point l’équipe doit-elle le plus progresser ?

JG: La condition physique, mais malheureusement on n’avait qu’un entraînement dans les jambes. Et aussi, travailler notre gestion du match, savoir rester constant pendant 90 minutes; c’est très important pour l’avenir.

⁃ Et que peut-on souhaiter à la Pègre pour l’avenir ?

JG : Tout simplement des victoires, de la bonne humeur, une bonne entente et des gros cartons!

IMG_0444Pour citer un fameux journaliste de terrain sur Canal : « en tout cas on te le souhaite… » L’ambiance était électrique ce mercredi 20 septembre au stade Georges Carcassonne… Si le bilan final du match reste mitigé, on en ressort confiant : la Pègre nous a fait rêver. La première mi-temps, très enthousiasmante, donne à croire à de belles perspectives d’avenir pour la Pègre et on leur fait évidemment confiance pour nous faire rêver tout au long de l’année.

Crédit photo:  Club Photo Sciences Po Aix (Johanna <3)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s