« Mercredi Transpi »

Vous l’aurez compris au titre (ndlr ce bon vieux Etienne Carbonnier), après la rentrée des assos, la rentrée solennelle, Mélissa mène aujourd’hui l’enquête du côté de la rentrée des fameuses AS (associations sportives pour les sciencespistes néophytes)

Pour commencer, les AS c’est quoi ? C’est l’ensemble des associations sportives de l’IEP te permettant d’aller bouger tes fesses, de défouler et te vider la tête après de (trop) longues heures passées assis sur les cruels bancs de l’amphi Cassin. Intégrer une AS te garantit donc de passer de beaux moments en équipe, mais ça peut également te donner l’occasion de participer au fameux CRIT !

Pour la bonne cause Mélissa s’est donc livrée à une enquête en terrain sportif auprès de quelques AS phares de l’IEP. Résultent de ces interviews des équipes au taquet, qui semblent au meilleur de leur forme mais surtout survoltées pour l’année à venir. Nous leur avons demandé de décrire leur nouvelle Team en un mot.

Pour Louis Labarriere manitou endurance chez Athl’aix (ou loulou manitou pour les intimes) son équipe est «  à la hauteur de [s]es espérances; un mélange assuré de performances et de bonne humeur! », de plus on notera la présence de 4 internationaux, so athl’aix is international !

Du côté de nos chères pompoms, c’est du très haut niveau qui s’annonce selon Madeline Peyrousse, la manitou. Seulement 10 filles ont été sélectionnées, mais c’est bien la crème de la crème. D’après elle, les filles « dansent très bien et ont le rythme dans la peau », ce qui annonce une belle année pour l’équipe!

Pour les adeptes du ballon ovale, la manitou des All’blaix, Diany Remy parle d’une équipe « déterminée » (et il en faut) !

Aubry Dullin, manitou des Apaches (Volley M), choisira « Chibre » pour qualifier sa nouvelle team, on vous pose ça là :).

Pour rester dans le flow sport d’équipe c’est au tour de Claire Champenois de se confier sur ses footeuses des Foots’Aix, effectivement, elles sont « surmotivées ». 

Alice Ekambi, manitou émérite des NB’Aix (Basket) nous rapporte que « Le mot clé pour nous c’est « potentiel », nous n’avons pas beaucoup de joueuses ayant des années de basket derrière elles mais elles sont motivées et ont la rage de vaincre; c’est ce qui nous a fait arriver 5ème au CRIT l’année dernière! ». 

Quant à nos Barbots nationaux (Pétanque), leur manitou Thomas Carpio nous dit que: « Les sélections ne sont pas encore terminées, tous les intéressés n’ont pas encore eu l’occasion de jouer. Mais les premières sélections étaient prometteuses ! Au niveau des anciens de retour de 3A, on peut dire qu’ils sont heureux de revenir et ont déjà hâte d’en découdre au Crit ! ».

Et enfin, Clotilde Houzelle, manitou de nos gracieuses Danseuses prédit une année qui s’annonce « flamboyante » avec une équipe au top essentiellement composée de filles des années précédentes. (Big up à notre prez Lolo la débrouille et Juju notre respo com’).

Saport’actu: Après ces bonnes paroles, y’a t-il un élément en particulier qui vous fait penser que cette année est la bonne pour l’amphore? (petit remind, amphore = trophée ultime du CRIT)

Les Apaches: « Cette année c’est la bonne parce qu’on allie bonne ambiance et bons joueurs ».

Pompom: « On est déjà motivées pour le CRIT et pour supporter les équipes de l’IEP pendant l’année. Cette année c’est la bonne parce qu’on a déjà une très bonne ambiance dans l’équipe et l’esprit collectif nous permet de danser ensemble plus facilement ».

Les All’blaix: « Des entraînements intenses et encadrés par le coach dès le début de l’année, permettant de faire rapidement évoluer les performances et souder l’équipe ».

Athl’aix:  » L’amphore pourquoi pas, Athl’aix a déjà fait de très bonnes performances l’an dernier, je suis persuadée qu’on ne peut que mieux faire. En gros notre équipe devra s’adapter aux adversaires et puis l’endurance c’est aussi lutter contre soi et se dépasser. Pour le CRIT,  ce sera donc se dépasser et lutter contre ces **** de Paris aussi ».

Les barbots/Pétanque: « L’année dernière beaucoup d’équipe sont arrivées très haut dans les classements des différents sports sans jamais gagner (je pense à la demi finale incroyable des fennecs, la finale des Aixplosives, etc) donc cette année si on parvient à dépasser ça, le podium sinon l’amphore est assuré ! En tout cas, les Aixois pourront compter sur les Barbots pour défendre notre sport national. »

NBAIX/Basket: « Après une cinquième place au CRIT,  je pense qu’on peut aller encore plus loin cette année justement parce qu’on a une grosse équipe pleine de potentiel et d’envie surtout et c’est ce qui fait tout (ou presque ahah). En tout cas on est bien motivées à mettre le feu au CRIT! »

Danse: « Notre objectif CRIT 2018 est d’atteindre le podium après une très belle 4eme place en 2017. Si la danse est aixoise, le CRIT le sera forcément ! (On n’oublie pas le prix de l’ambiance, le plus important cc Sciences Po Lille). »

Foots’aix/Foot: « Les filles s’investissent et donnent tout dès les premiers entraînements à la plus grande satisfaction de Laura et moi ! Elle ont le désir de s’améliorer et l’ambiance est au top. L’avenir de l’équipe est très prometteur ! »

En clair l’année s’annonce plus que chaude pour nos sportifs, dans le but ultime de faire régner le ROUGE & l’OR au CRIT cette année !

Merci aux manitous d’avoir répondu à nos questions, Mélissa vous souhaite bonne chance !

Elhia Pascal-Heilmann, Loane Watrelot.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s