Une semaine pour découvrir le quotidien des migrants

Aujourd’hui s’ouvre une semaine sur la thématique de l’exil et des migrants organisée par les étudiants du master 1 Information et Communication.  Elle s’annonce riche en événements et animera la vie de l’IEP avec une exposition de photos, des conférences, la projection d’un documentaire réalisé par les élèves… Saport’actu vous propose un tour d’horizon de ces différents événements !

 

  • Plusieurs mois d’organisation en amont

Le projet fait partie intégrante de l’année des M1 Info/Com de l’IEP, « le but c’est qu’on apprenne à gérer un événement niveau communicationnel et organisationnel, et l’association CASA nous a demandé de faire un prolongement de sa journée « Regards croisés sur l’exil » donc on a pensé faire une semaine consacrée aux migrants » explique Joséphine Thieffry. En effet si ce thème vous est familier c’est qu’il avait déjà fait l’occasion d’une journée en janvier dernier avec la venue d’un chanteur franco-syrien et quelques conférences. Les étudiants ont donc repris le flambeau et « géré le projet de A à Z, tout organisé pour que ça puisse se faire ». Depuis les financements avec l’organisation d’un buffet/petit déjeuner dans l’IEP jusqu’à la recherche d’intervenants, en passant par la communication. Robin Delhoste, chargé de cette dernière avec Solenn Ferrato explique « par la suite on fera la valorisation, une fois la semaine finie, pour voir ce que l’on peut en tirer, garder, comme un compte rendu de toute la semaine et si on a pu avoir des contacts. La valorisation servira notamment aux étudiants des années suivantes ».

  • Qu’est-ce qui nous attends cette semaine ?

Ce soir à 18h30 dans le hall Cassin, le premier événement réunira ceux qui le souhaitent autour du vernissage de l’exposition photographique « En leur(s) nom(s) ». Gabriella Csoszó sera présente pour parler de son travail sur les réfugiés. Comment les étudiants ont-ils pu la contacter ? Joséphine explique que quelques personnes avaient gardé des « contacts de leur année à l’étranger, par exemple cette photographe qui était à Budapest au moment de la crise migratoire ».

Dans le courant de la semaine le journal réalisé par le master, Chicane, sera distribué dans l’IEP. En parallèle les événements s’enchaîneront rapidement avec une conférence mardi 4 avril :  “Les migrants contre les précaires : déconstruction d’une idée reçue” avec des intervenants issus des milieux associatifs, puis la présentation du documentaire réalisé par les étudiants : « « De l’exil à l’asile : découvrir le quotidien des migrants », jeudi 6 avril, qui sera suivie d’un débat.

 

Noémie Peycelon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s