Chicago: Un petit détour du coté de la Windy City!

 

Nous poursuivons notre journée spéciale Etats Unis avec Lise Frische. Notre aixpat effectue actuellement son année universitaire à Chicago à la Loyola University. Ainsi, dans ce témoignage, elle vous explique comment s’épanouir au sein de la Windy city!

Bonne lecture, et, bonne fin d’année à notre aixpat!

Jade IAFRATE

 » J’ai choisi de passer mon année de mobilité à Loyola University Chicago et franchement ça vaut le détour. La fac est assez « petite » par rapport aux grandes State Universities, seulement 13 000 étudiants en Undergrad’ ici, et, un campus d’à peine 100 hectares. Mais Loyola est aussi située à 30 minutes du Loop de Chicago, troisième plus grande ville des Etats-Unis et hub incontournable du Midwest. Le campus, situé au bord du Lake Michigan, est magnifique (vraiment vraiment au bord).

L’hiver est rude mais une fois que les premiers ressentis à -35°C sont passés on s’habitue. Réellement, on s’organise pour le froid. Puis cet hiver est particulier, il a fait très froid en décembre, avec des chutes de neige et du vent glacial. Cependant les mois de janvier et février ont été plutôt cléments, avec zéro neige et des températures au-dessus des normales saisonnières. Je croise les doigts pour que les 3 prochains mois se passent de cette manière, même si je suis triste pour le réchauffement climatique. Pour les autres saisons, j’ai adoré voir les couleurs changer au début de l’automne, l’été a été très chaud, et le printemps est annoncé comme cool avec les floraisons et de nouveau des petites hausses de températures.

J’habite à la maison internationale. C’est un bon compromis entre les « dorms » et un logement hors campus. Le loyer est assez élevé (compter 4500$ par semestre pour une chambre partagée, 5500$ pour une chambre à soi), mais toutes les infrastructures du campus sont accessibles et ont de larges plages horaires. Concernant les repas, j’avais opté pour un « Meal Plan » au premier semestre, que je me suis hâtée de ne pas reconduire au second. En effet, les Dining Halls sont remplis de junk food américaine, et on en vient rapidement à se languir de la gastronomie française, même si Chicago est assez connu pour être un melting pot culinaire : le Chicago-style Hot Dog ou la Deep dish Pizza valent le détour.

Concernant les cours, j’ai pu en choisir 4, ce qui correspond à 12h de cours. J’ai des semaines très légères, mais pas mal de travail personnel à côté, notamment plusieurs dizaines de pages de Readings chaque semaine, et quelques Papers à rendre par-ci par-là. J’ai également beaucoup de recherches à effectuer car ce semestre j’ai pu intégrer la classe de Model United Nations. Il s’agit d’un cours qui nous emmènera passer une semaine à New-York en Avril pour la National Model United Nations Conference, avec plusieurs milliers d’autres étudiants venants du monde entier. Similaire au Aix MUN, quoi qu’un peu plus bondée et à quelques encablures du siège des Nations Unies sur la 1st Avenue.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La vie étudiante à Loyola est très différente de celle de Sciences Po Aix. Loyola n’est pas très renommée pour être une « Party University ». La ville de Chicago interdit d’ailleurs toute Frat ou Sorority Houses, privant les étudiants des soirées dépeintes dans les comédies américaines. Cependant on peut facilement trouver des sorties ou des soirées, plutôt calmes par rapport aux soirées étudiantes aixoises. En plus les Américains ne rigolent pas vraiment avec le Drinking Age et tout étudiant en-dessous de 21 ans (ce qui n’est heureusement pas mon cas) galère un peu à avoir accès à des boissons alcoolisées, ou même à entrer en bar ou boîte. Mais il y a énormément d’assos étudiantes à Loyola, chacun peut trouver son bonheur et remplir ses semaines assez rapidement.

A propos de la ville de Chicago elle-même, je n’ai pas été déçue. Il y a toujours des activités à faire, des musées à visiter, des festivals, des marchés, et je ne me lasse pas d’une simple ballade Downtown, au cœur du Loop ou sur les rives de la Chicago River. Le centre-ville est très facilement accessible depuis le campus et on peut ensuite facilement flâner entre les buildings. Chicago est une ville magnifique, autant architecturalement que culturellement. Il y a beaucoup de quartiers et tous sont différents, et en passant de l’un à l’autre on aurait presque l’impression de changer de ville, de pays ou de continent.

En arrivant à Chicago, des amis internationaux et moi avons fait une liste des choses à faire absolument au premier semestre (j’étais la seule étudiante en échange à rester l’année complète). Nous avons réussi à cocher toutes les cases, et tous nos week-ends étaient assez remplis. Moralité : on ne s’ennuie pas à Chicago. Au pire, il reste la possibilité d’aller un peu partout aux USA sans trop de difficultés: en avion, en bus ou en train.  Ou passer des journées entières à l’Art Institute, gratuits pour les étudiants de Loyola. Ou aller faire coucou aux animaux du Lincoln Park Zoo. Ou aller voir la maison des Obama à Hyde Park. Ou boire un chocolat chaud en regardant la River depuis Ghirardelli. Ou monter au sommet du John Hancock ou de la Sears Tower. Ou visiter le temple Bahá’í, l’une des sept merveilles de l’Illinois situé à 30 minutes au nord du campus. Ou se promener sur les rives du Lake Michigan. Ou refaire un tour du côté du célèbre Bean et prendre pleins de photos cools. Ou marcher jusqu’à Navy Pier et admirer un coucher de soleil se reflétant sur Chicago. »

Lise Frische

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s