Les Apaches et leur calumet.

Au lendemain de notre dernier match du championnat universitaire, et à moins d’une semaine de la plus importante compétition sportive de l’année (le CRIT), il nous est déjà possible de dresser un bilan de cette année pour nos Apaches !

A la rentrée de cette année, il a fallu rapidement construire une nouvelle équipe. Jules Servetti, seul joueur à avoir fait partie de l’équipe l’année passée, a choisi de rappeler le Robin Vives, le « grand manitou 4A », pour le citer. Puisque tous les anciens étaient partis à l’étranger pour leur 3A ou en 5A, il leur a fallu reconstruire et reformer une équipe selon des critères qu’ils jugeaient importants : il leur a donc été assez facile de repérer les éléments nécessaires pour composer l’équipe qu’ils souhaitaient former !

L’équipe s’est formé avec quelques 4A mais surtout beaucoup de nouveaux arrivants à l’IEP, 1A et 2A.  Le premier défi pour les deux manitous était donc de former une équipe neuve qu’il fallait souder rapidement pour le début du championnat qui arrivait. Nous nous étions en effet qualifiés pour le championnat départemental A.

Les deux manitous ont dû faire face à plusieurs difficultés, qu’ils ont su surmonter de façon remarquable. D’abord, très peu de joueurs avaient déjà fait du volley en club auparavant : cela faisait appréhender nos deux manitous sur le début des matchs du championnat et nos chances de victoire au CRIT. En plus de cela, nous nous entrainions seulement une fois par semaine au lieu de deux (nombre initialement prévu). Il a donc fallu être très efficace en apprenant rapidement les bases du volley (qui est en plus un sport plutôt technique), et trouver le poste correspondant à chaque joueur.

Nos deux manitous ont finalement réussi à forger une équipe solide techniquement, mais surtout incroyablement soudé collectivement. Cela a fait notre force et nous a permis de gagner plusieurs gros matchs, malgré certaines défaites contre Droit certainement dû à notre manque d’expérience. D’ailleurs, mardi dernier, pour notre dernier match de l’année, nous avons gagné 2 sets à 0 face à l’IUT d’Aix, ce qui nous a permis de terminer à la troisième place du championnat.

Nous sommes tous très fiers de ce résultat et nous savons que cela est directement lié à notre collectif et à notre esprit de cohésion. Bien que nous n’ayons pas un niveau transcendant, nous sommes capables de tout grâce « à l’excellente ambiance qui a toujours été là cette année ! ». Même les joueurs qui ne sont pas titulaires et qui jouent malheureusement peu motivent les joueurs sur le terrain et nous permettent de ne former qu’un aujourd’hui. Chaque joueur se dévoue totalement pour les Apaches et je peux dire, à titre personnel, que cette équipe m’a beaucoup apporté. Grâce à cela, nous avons pu gagner le Pré-CRIT face à Lyon et Grenoble grâce à deux victoires écrasantes (2 sets à 0 pour les deux matchs), alors que peu de personnes auraient misé sur nous.

C’est dans cet esprit de gagnant que nous nous rendons à Lyon pour le CRIT. Encore une fois, nous avons un immense potentiel dû à notre mental et à notre amour de l’équipe.

« On y va pour tout gagner, on ne va pas se contenter du Pré-CRIT »

En remerciant tout particulièrement nos deux manitous (Jules Servetti et Robin Vives) d’avoir su construire aussi vite une équipe soudée et inoubliable, et tous les joueurs Apaches !

Emilien Debaere

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s