Pastis, super pouvoirs et contrebande #LundidesCampagnes

Cette semaine à l’occasion du lundi des campagnes, Melissa interviewe pour vous les listes de la promotion Aristide Briand, aka les quatrième année. Cette année-là, trois listes s’étaient affrontées sur des thèmes variés qui ont rendu la campagne particulièrement dynamique et qui a tenu en haleine tout l’IEP pendant un mois. Pour répondre à nos questions, la liste des justiciers (et plus particulièrement David Uzan, Clara Lalanne et Solène Michel) nous sont venus en aide, ainsi que les sudistes de la cigaliste (Charlène Blanc) et la liste gagnante, le côté obscur, j’ai nommé le bureau des escrocs (Jules Fouquet, Marius Vanmalle).

– Quels étaient les thèmes de vos listes ? 

Liste des justiciers : Nous c’était les super-héros. L’ancêtre de la LDJ : la LJ, la liste des justiciers.

Bureau des escrocs : Notre thème était la mafia. On a fait exprès tout au long de la campagne d’être en accord avec ce thème en s’inventant des rôles au fil des évènements et des vidéos. On a trouvé ça sympa de vraiment s’impliquer dans notre thème et de l’exploiter à fond surtout qu’il nous laissait pas mal de liberté pour organiser nos évènements et nos soirées (cf. Coketail).

La Cigaliste : La Provence, surtout les clichés dessus (La Cigaliste).

– Quel est le moment le plus marquant de votre campagne ? 

Liste des justiciers : L’après-midi Full Sun Party. Il s’agissait d’une après-midi dans un jardin de la maison d’un des membres de la liste (nous allons préserver son anonymat dans son intérêt). C’était incroyable, 200 personnes dans un jardin avec des brochettes et de l’alcool pas cher du tout. Les gens ont kiffé.

Bureau des escrocs : Mmmmmh, on avait vraiment eu une campagne chargée avec le pré crit au milieu et de nombreux défis de toutes les assos, mais je pense que les meilleurs souvenirs restent l’ambiance en général de la campagne. Vivre à 13 dans un appart, passer ses journées à organiser des évènements et à tourner des vidéos dans le stress avant de voir le résultat du travail donné. Mais à donner un moment en particulier, ce serait l’incarcération de nos camarades Thomas et Sebastien arrêtés par la BAC en pleine semaine des pôles. Sinon on s’était quand même bien marré avec les deux autres listes en face (LDJ, Cigaliste) à s’envoyer des neknominations (#2014) et autres petites piques durant la campagne.

La Cigaliste : La soirée ! On l’avait organisée dans l’IEP.

– Qu’aviez-vous organisé comme évènements ? 

Liste des justiciers : On a commencé le premier jour par un concert sur le parvis, puis la Full Sun Party. C’était pendant la semaine des pôles, d’ailleurs à ce sujet on se pointait dans les appartements avec une brouette et deux de nos membres déguisés en Polonais qui servaient des shots de vodka : le polak. Ensuite on a eu une après-midi bouffe sur le parvis, notre soirée estello+mistral, et enfin le laser game.

Bureau des escrocs : C’était un vrai marathon, après la semaine des pôles on avait fait un Coketail à la salle des oblats (cocktail à l’ambiance mafieuse avec des jeux permettant de gagner de l’alcool #valeursûre), un barbecue magistral sur le parvis qui a vu tous nos canapés faire le tour d’Aix, une « fête foraine » pendant laquelle on avait loué des sumos gonflables, fait une tombola et gagné des jeux de nos sponsors … et enfin notre soirée au Mistral (pour faire dans l’originalité), sans compter les innombrables petits dejs et passages en amphi.

La Cigaliste : Tout d’abord pour la semaine des pôles, la Cigaliste a innové avec de nouveaux défis notamment le défi schwarzkopfpôle (une personne devait en nommer une autre pour un shampoing revigorant à la bière, ketchup et huile d’olive par les membres de la Cigaliste) et le tournoi fifa (avec une finale en amphi). On avait aussi organisé un barbecue/pétanque sur le parvis toute la journée, également un « Brunch littéraire » (formule repas avec livre offert en partenariat avec les bibliothèques d’Aix) , la distribution de tapas maison gratuite sur le parvis, et une petite chorégraphie dans l’amphi. Enfin, on avait fait une soirée au sein de l’IEP (musique par le collectif dans le patio, concours de Wine Pong).

– Que pensez-vous des listes qui vous ont suivi ? (Organisation, vidéos, évènements)

Liste des justiciers : Personnellement je trouve que notre année était spéciale, on avait 3 listes, qui ont tout donné, alors qu’on est plus dans un affrontement à 2 listes ces dernières années. Après à l’époque on pouvait tout faire (Merci Christian Duval) et les évènements s’enchainaient, ce que je trouve moins le cas aujourd’hui. Niveau organisation, c’est bien mieux aujourd’hui, perso on ne se connaissait pas avant fin janvier, on a trouvé nos sponsors pendant les vacances de février, c’était vraiment à l’arrache. Niveau évènement, tous les ans il y a des nouvelles choses, et c’est bien, j’attends de juger cette année. Après les vidéos, la com en général c’est difficile à dire, je pense qu’on n’est pas objectifs pour juger, on préfère toujours son travail, on a nos blagues, nos références etc.

Bureau des escrocs : Honnêtement et comme vous le diront probablement les autres listes, notre campagne a été assez folle. On était chauffés à blanc par les quatre listes de l’année précédente, on était trois listes surmotivées et on a eu un (looong) mois de campagne truffé de défis, de soirées et d’évènements. L’année suivante, la campagne a duré moins de trois semaines et vu trois listes (poke Obé <3) s’affronter. On a aussi eu l’affaire Duval une bonne partie de l’année ce qui réduisait considérablement les possibilités des listes pour faire des soirées à l’IEP ou des évènements sur le parvis. La campagne nous a donc paru moins folle, tout simplement parce qu’on avait gardé un énorme souvenir de la nôtre. La Listao, le Bureau des Cieux et l’Obéliste ont su nous régaler et nous laisser de très bons souvenirs de cette campagne.

La Cigaliste : Un peu déçus que les promotions suivantes ne soient pas aussi emballées par la campagne BDE que nous car il n’y a que deux listes, même si la Liste des Cieux, l’Obéliste,  et la Listao avaient de très bons thèmes et de gros évènements!.

– Un mot pour décrire l’aventure que représente une campagne BDE ?

Liste des justiciers : Des souvenirs incroyables.

Bureau des escrocs : Je vais en donner trois parce que je suis pénible : motivation, entraide, sommeil !

La Cigaliste : Incontournable!

Loane Watrelot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s