La Corée du Sud: « A la découverte d’un monde très éloigné du nôtre »

« C’est sans hésitation que j’ai choisi la Corée du Sud comme pays d’accueil pour ma 3A. Choix peu habituel des étudiants de l’IEP, j’étais donc à peu près certaine de l’avoir une fois l’IELTS réussi. Et me voilà partie pour un dépaysement total!

J’arrive fin août dans la 3ème mégaopole mondiale : Séoul. Capitale de la Corée du Sud et surtout son centre culturel, économique et politique. Séoul est une ville immense, peuplée de 25 millions d’habitants (environ la moitié de la population totale de la Corée), à seulement quelques kilomètres de la Corée du Nord. La première chose qui me frappe c’est le nombre incroyable de magasins. Tous les espaces sont utilisés, ainsi on trouve des restaurants, cafés, et autres, des étages au sous sol.

Je découvre ensuite une ville ultra moderne, où le portable et Internet sont rois, à côté d’une société qui cherche à protéger ses traditions. Ainsi, c’est l’âge et la situation économique qui détermine la position de chacun dans la société. On retrouve alors un mélange de tradition et du paraître caractéristique du développement économique rapide du pays. Il faut donc montrer que l’on a les moyens, que l’on est bien sorti de la misère dans laquelle était plongé le pays après la guerre de Corée. C’est pour cela que filles comme garçons font très attention à leur apparence : les filles se promènent en mini jupes tout en couvrant au maximum le haut de leur corps alors que les garçons abordent des pulls assez larges sur un pantalon près du corps. Les boutiques de cosmétiques sont omniprésentes et proposent des produits largement en avance sur nous et surtout beaucoup moins chers. Les cliniques de chirurgie esthétique sont également courantes, particulièrement à Gangnam, d’autant plus que la chirurgie esthétique est un cadeau courant pour féliciter ses enfants à la sortie du lycée.

Connu pour ne jamais dormir, Séoul est une ville animée où il fait bon de sortir. J’apprends ainsi à vivre dehors et à rentrer rarement dans mon petit studio que je partage avec une allemande. Les cafés sont les lieux de rendez-vous pendant la journée, remplacés dès la nuit tombée par les karaokés, bars ou boites des trois quartiers de Séoul connus pour leur vie nocturne. Tout cela est permis par le prix bars, des restaurants, et produits made in Korea. Mais aussi par le statut un peu particulier que l’on a en tant qu’européen (surtout Européenne). Les clichés sur les «blancs » comme ils nous appellent, sont nombreux mais on reste pour les coréens des personnes plus abordables avec qui ils peuvent oublier le carcan de leur société et se permettre plus de choses. Ce statut se renforce lorsqu’ils découvrent que l’on vient de France. Les coréens adorent la France, ou du moins l’image qu’ils en ont… Il n’est donc pas rare de se faire aborder par un coréen dans le métro qui a reconnu la langue française et commence alors à vous demander ce que vous faites ici etc… Ces rencontres m’ont souvent apporté de bonnes surprises, comme par exemple un coréen qui un jour m’a invité avec mes amis, à aller voir un spectacle de danse international.

De par notre physique, nous resterons toujours des étrangers dans leur pays. Ils vont donc prendre soin de nous tant que l’on ne s’y installe pas.

Réputés pour être les italiens de l’Asie, les coréens sont plutôt faciles d’abord, joyeux, ils disent rarement non à une sortie, aimant faire la fête tant que l’on ne se rapproche pas de la période de partiels où les étudiants envahissent les cafés pour apprendre par cœur tous leurs cours.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La Corée est une invitation au voyage, à la découverte d’un monde très éloigné du notre, où chaque petite chose de la vie est différente. »

Aude

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s