Des Games of Rhône en argent pour un CRIT sang et or

Alors que les Games of Rhône viennent tout juste de s’achever, Aix-en-Provence et ses iepien(ne)s se réveillent en douceur d’un weekend riche en ferveur. Mélissa était bien sûr de la partie, et vous livre quelques ressentis sur ce beau tournoi.

Une ambiance de folie, des sportifs enragés et des supporters on fire ? Voilà le mélange aixplosif qui (ré)unit l’IEP le temps d’un samedi. De Maurice-David à Ruocco, les aixploits furent nombreux et annonciateurs de bonheur pour le CRIT à venir. Commençons par notre onze provençal, toujours animé en attaque par le décisif « Usain » Hellequin avec deux victoires par la plus petite des marges (1-0) sur Grenoble et Lyon. Du côté des Foots’Aix, tout juste revenues de Marrakech, un succès cinglant 4-0 sur les rhodaniens avec un triplé de Clara Boulfroy qui annonce un tournoi prometteur sur les terres lyonnaises, en dépit d’une défaite face à Grenoble (3-1) malgré un but de Maria-Anna. Nos Primates ont également saigné les grenoblois, derniers finalistes du CRIT, sur le score de 28-9 avec notamment quatre essais des sang et or. De même, deux victoires nettes et sans bavure pour les Fennecs et les Apaches sont autant de signes positifs pour un mois de mars qui, comme tout le monde le sait, s’achèvera par un triomphe aixois.

En se classant deuxième de ce pré-CRIT avec 37 points, à seulement deux petites unités des grenoblois, les Aixois(e)s ont fait honneur à notre Bonne Maison. Plus encore, ils ont pu se tester face à deux de leurs futurs adversaires sur leurs terres. Alors que des Aix Pistols et autres iepien(ne)s chauffés à blanc ont réservé un accueil chaleureux aux délégations iséroise et lyonnaise, les sportifs aixois ont eu le plaisir de recevoir un soutien nourri tout au long de la journée, avec en point d’orgue la traditionnelle soirée qui s’est tenue cette année à Aubagne. Enfin, l’organisation et la logistique furent un succès, qui permirent entre autres à ces Games of Rhône de se dérouler dans de très bonnes conditions, pour le plaisir des sportifs, bénévoles et supporters survoltés. Le ton est donné pour le 24 mars, date d’ouverture du CRIT cru 2017. Ce sont des Aixois déterminés et sûrs de leur force qui se rendront entre Rhône et Saône, histoire de mettre une petite quenelle, Benji le Stéphanois en tête, à nos Lyonnais préférés et, peuchère, à tous les autres IEP.

LE CRIT SERA AIXOIS.

Thibaut Keutchayan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s