You’ll never walk alone !

 

            Vous l’avez tous croisé, vous ne l’avez pas ignoré, mais avez-vous songé à l’aider ? Cette personne, c’est Pogy, 42 ans, sans-domicile fixe ayant planté sa tente sur le parvis de l’IEP avec sa chienne. Ce jeudi 1er décembre, il ne soufflera pas ses 43 bougies seul : la mise en place d’un pot commun sur internet devrait permettre de récolter des fonds pour lui offrir de beaux cadeaux ainsi qu’à sa chienne, qui fêtera ses douze ans. Tout le monde peut accompagner Youna afin de remettre ses cadeaux à Pogy ! Pour participer à la cagnotte : https://www.lepotcommun.fr/pot/el2acqfx

Dès le 29 novembre, une boîte a été déposée dans le hall de l’IEP de manière à récupérer davantage de produits divers en leur faveur. Toutes les idées de cadeaux supplémentaires sont les bienvenues. Un élan de solidarité initié et raconté par Youna Rivallain, 4A du master métiers de l’information :

Saport’Actu : D’où t’es venue l’idée ce projet ?

Youna : Comme tout le monde, je vois Pogy tous les jours en venant à l’IEP, et ça me tue de le voir dehors tous les jours, notamment sous la pluie. Cela me révolte, parce que les sans-abris ont autant le droit que moi d’avoir chaud pendant l’hiver : nous sommes tous égaux. A Aix, ça me crève le coeur de voir autant de SDFs dans les rues, je trouve hallucinant le nombre de sans-abris en proportion avec la population ! Je pense que l’Homme est sacré, et c’est avec cet état d’esprit que j’avais vraiment l’envie de l’aider, tout en n’ayant pas trop le courage d’aller le voir directement pour lui proposer de venir prendre une douche ou manger une pizza à la maison.

SA : Quand y as-tu pensé pour la première fois ?

Youna : Je rentrais de mon week-end un dimanche soir et je me demandais comment j’allais pouvoir vivre mon Avent. Je pense que c’est pas une période à part, qui précède et donne son sens à Noël, pour prendre des résolutions pour un mois puis tout redevient comme avant. Pour moi l’Avent c’est vraiment l’occasion de se mettre face à soi-même pour devenir quelqu’un de meilleur.

En marchant, je me demandais comment le faire concrètement. Je suis passée devant Pogy et comme tous les jours je lui ai dit bonjour, sauf que cette fois-ci il m’a répondu en engageant la conversation (alors que d’habitude je lui dis bonjour, il me répond, point). On a commencé à discuter, de sa vie, son état, et dans la conversation il m’a dit qu’il aurait 43 ans jeudi 1er décembre (et que sa chienne Ergia aurait 12 ans le 6 décembre). J’ai de suite pensé que ça serait trop cool que les élèves de l’IEP lui offrent un cadeau ou un gâteau, voire les deux. Cela serait un beau symbole, donc dès que je suis rentrée chez moi, j’ai posté la proposition sur le mur de promo des 4A. Une proposition qui a eu beaucoup de répondant !

SA : Qu’attends-tu de cette action ?

Youna : Ce que j’attends, c’est d’abord qu’on lance une procédure de réinsertion pour Pogy. La situation est plus compliquée que ça, l’administration de l’IEP, la mairie et la police sont au courant, mais j’espère de tout coeur qu’on réussira à lui trouver un endroit où rester qui sera chaud et surtout protégé, parce que c’est aussi ce qui pose problème aujourd’hui pour lui. En attendant de lui trouver un endroit où rester, j’ai créé une cagnotte en ligne.

SA : Comment juges-tu son impact ?

Youna : Au 29 novembre à 21h, nous avons déjà récolté plus de 320€, rassemblant près de 50 donneurs dans toutes les promos ! La cagnotte se termine officiellement vendredi prochain mais on peut continuer à donner après la date limite, placée juste à titre indicatif. Les participants peuvent contribuer quand ils le souhaitent, tout l’argent récolté sera redistribué à Pogy en vêtements, nourriture, matériel de camping jusqu’au dernier centime. On peut donc toujours donner, sans limitation de temps. Je trouve ça énorme et hyper beau ! Je ne pensais pas que l’idée aurait autant de succès, et vraiment ça m’a beaucoup émue. Je savais que je n’étais pas la seule à vouloir aider Pogy, mais à ce point ! C’est vraiment beau comme action, et ça fait plaisir de voir que les adultes de demain sont aussi prêts à aider les plus démunis.

SA : Que comptez-vous lui offrir ?

Youna : J’ai prévu d’acheter une doudoune « top moumoute », mais il restera de l’argent. Donc ce que j’attends, ce sont des suggestions de personnes inspirées pour me donner des idées de cadeaux utiles pour Pogy. Ensuite, une boîte en carton a été déposée dans le hall de l’IEP. Chacun peut y déposer vêtements non-utilisés, nourriture, et tout ce qui peut servir quand on vit dans la rue. Chacun peut ainsi apporter sa petite pierre à l’édifice.

SA : Un mot pour conclure ?

Youna : Il faut arrêter de me prendre pour Mère Teresa haha ! Vraiment, c’est une belle action mais quand Pogy m’a parlé de son anniversaire, ça me faisait vraiment très plaisir de l’organiser, ça m’a paru complètement logique !

Propos recueillis par Thibaut Keutchayan

mercredi 30 novembre 2016

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s